Rare proche de Réjean Ducharme au sein de la colonie artistique, Robert Charlebois a rendu hommage à son ami disparu sur sa page Facebook.

Ducharme a écrit des textes de chansons pour Charlebois dès 1970: Mon paysLe violent seul (S’chut tanné) et Limoilou, pour ne nommer que celles-là, ont été le fruit de leur collaboration.

En une dizaine de lignes empreintes de poésie, Charlebois a salué son ami.

 

La comédienne Charlotte Laurier, qui avait 14 ans quand elle a porté les mots de Ducharme dans le film Les bons débarras, de Francis Mankiewicz, a aussi rendu hommage au disparu.

Similar posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *