Mossoul : la cité des cadavres

Les secours arpentent les ruines du vieux Mossoul à la recherche de corps en décomposition, souvent de djihadistes et de leur familles mais aussi de civils pris au piège dans les décombres. Une odeur pestilentielle a envahi les rues. Reportage.
De nombreux corps qui reposent encore sous les ruines des immeubles effondrés du vieux Mossoul, ravagé par les combats avant que la ville ne soit totalement reprise par l’armée irakienne le 9 juillet. Restés sur place depuis plus d’un mois, l’odeur insupportable qu’ils dégagent orientent les secours dans leurs recherches. Une victoire au parfum amer que les reporters de RT ont pu goûter.

Similar posts