Selon les autorités, l’ouragan Harvey a déversé plus de 600 millimètres de pluie depuis jeudi soir dans le sud de la ville de Houston.

L’ouragan devenu tempête tropicale continue de laisser dans son sillon des quantités phénoménales de pluie.

Selon le service météo national, certaines régions de l’état du Texas pourraient recevoir jusqu’à 1270 millimètres de pluie, ce qui serait un record. On parle ici de plus de 50 pouces de précipitations.

Dimanche, les accumulations totales depuis jeudi s’élevaient à environ 635 millimètres dans le sud de Houston. À Dayton, située à 61 kilomètres au nord-est de Houston, les précipitations en étaient à un niveau de 685 millimètres.

Les inondations dans certaines portions du pays sont si intenses que les résidants sont appelés à trouver refuge sur le toit de leur domicile.

Le président sur place

Le président Donald Trump s’est entretenu dimanche avec de hauts responsables de l’administration. La Maison-Blanche a indiqué que M. Trump, le vice-président Mike Pence, des membres du cabinet et d’autres hauts responsables ont discuté de l’aide fédérale pour les secours et la reconstruction.

Le président se rendra mardi au Texas pour constater les dégâts et encourager les équipes de secours. Il a salué le travail sur le terrain et une «coordination extraordinaire entre les agences de tous les ordres de gouvernement».

La secrétaire de presse de la présidence, Sarah Huckabee Sanders, a affirmé que la Maison-Blanche continuait de coordonner la logistique avec les autorités texanes et locales.

Le maire de Houston, Sylvester Turner, a indiqué que les secours d’urgence ont répondu à plus de 2000 appels au 911 pour des sauvetages dans la foulée du passage de la tempête. Il a affirmé que la priorité est accordée aux situations posant un danger pour la vie.

Harvey a fait au moins deux morts et 14 blessés depuis qu’il a touché terre vendredi soir.

Dans le comté de Galveston, jusqu’à 1200 personnes ont dû être secourues, a indiqué le juge de comté, le poste administratif local le plus élevé, Mark Henry.

M. Turner a aussi affirmé, dimanche, en conférence de presse, avoir ordonné l’ouverture comme refuge du centre de congrès George R. Brown, dont la superficie est évaluée à 1,8 million de pieds carrés.

M. Turner a défendu sa décision de ne pas avoir demandé aux résidants d’évacuer avant les inondations provoquées par Harvey. Il a fait valoir qu’il n’était pas possible de déterminer quels quartiers seraient les plus durement touchés. Le maire a affirmé qu’aucun quartier n’a été totalement épargné par les inondations.

Plusieurs résidents de Houston ne sont pas d’accord avec lui et déplorent la décision des autorités.

C’est le cas de Hailey Holland qui raconte que sa famille est en train de placer des objets dans une piscine gonflable dans l’espoir qu’ils ne soient pas inondés.

Elle explique que les maisons de son secteur sont inondées, tout comme les rues. Madame Holland demande aux autorités de leur porter secours.

« Tout les gens ont de l’eau dans leur maison maintenant, a-t-elle révélé. Le niveau de l’eau est tel dans la rue qu’on ne peut plus passer à pied. Amenez les secours avant qu’ils ne meurent. »

Similar posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *