QUÉBEC – Le maire Régis Labeaume a envoyé lundi les groupes extrémistes «se faire voir ailleurs», au lendemain d’une manifestation qui a tourné au vinaigre à Québec. En conférence de presse à l’hôtel de ville, le maire a clairement indiqué que les protestataires d’extrême gauche ou d’extrême droite ne sont pas bienvenus dans sa ville, qui était devenue le théâtre de leur confrontation avortée dimanche.

« Allez vous faire voir ailleurs, vous nous coûtez cher, vous portez atteinte à la réputation de la ville », a-t-il dit, en les invitant à aller manifester à Lévis ou Trois-Rivières.

D’une part, il a condamné les casseurs et la bande du militant gauchiste Jaggi Singh, qu’il dit détester, d’autre part, il a dit ne pas faire confiance à La Meute, en raison de ses allures de milice privée et des ambiguïtés dans son discours.

« On avait visiblement la crème des casseurs et des provocateurs. Il faut absolument condamner le comportement tellement crétin de la bande de Jaggi Singh », a lancé le maire, très remonté en ce jour qui marquait son retour de vacances. Et il n’a pas épargné les disciples de La Meute non plus.

« Si on les écoute, ils vont nous faire croire qu’ils font du scoutisme (…), toutefois, un de leurs lieutenants était avec les extrémistes blancs à Charlottesville (aux États-Unis, à une manifestation des suprématistes blancs). On ne peut pas avoir plus ambigu que ça. Je me méfie énormément parce que quand ces gens-là vont prendre un peu d’enflure et vont décider de sauver la race, ça peut se compliquer. »

 

 

 

Similar posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *