La coalition dirigée par les États-Unis a largué des bombes au phosphore sur un hôpital de Raqqa, en Syrie, communique l’agence syrienne Sana.

La chef adjoint de l’antenne locale du Croissant-Rouge, cité par l’agence Sana, a accusé la coalition internationale dirigée par les États-Unis d’avoir utilisé des bombes au phosphore contre un hôpital de cette ville syrienne.