Au lendemain de l’attentat du métro de Londres, la chasse à l’homme se poursuit

La police britannique poursuit sa recherche de suspects le 16 septembre, au lendemain de l’attaque terroriste revendiquée par l’Etat islamique qui a fait 29 blessés dans une station du métro de Londres.

« Nous recherchons des suspects», a fait savoir le soir du 15 septembre le commandant de l’unité antiterroriste de la police de Londres, Mark Rowley, après l’attentat survenu dans la matinée dans une rame en pleine heure de pointe, dans la station de Parsons Green. L’enquête a fait « vraiment de bons progrès », a-t-il assuré.

Similar posts