Birmanie : près de 400 morts en une semaine dans des combats entre des Rohingyas et l’armée

L’armée birmane a annoncé le 1er septembre que les combats, qui l’opposent à des rebelles musulmans dans le nord-ouest du pays, avaient déjà fait environ 400 morts en une semaine, principalement des combattants rohingyas.

En Birmanie, de nouvelles violences ont entraîné un exode de membres de la minorité musulmane : d’après les derniers chiffres communiqués le 1er septembre par l’ONU, 27 400 personnes sont arrivées au Bangladesh depuis la semaine dernière et 20 000 seraient bloquées à la frontière.

Similar posts