Le risque chimique s’ajoute au fléau des inondations au Texas

CROSBY | Une menace chimique planait jeudi sur les sinistrés américains de la tempête Harvey, après des explosions accidentelles dans une usine texane qui ont libéré des fumées « extrêmement dangereuses ». De nouveaux incendies sont à redouter dans ce site industriel, opéré par le groupe français Arkema, a mis en garde Richard Rennard, un responsable de la société.
L’usine présentait un risque depuis plusieurs jours, qui avait entraîné la mise en place d’un périmètre d’évacuation de trois kilomètres.L’accident s’est finalement produit jeudi avant 02H00 du matin, dans l’usine située près du bourg de Crosby, au nord-est de la métropole de Houston. Les services de secours ont d’abord signalé deux explosions et des fumées noires, a annoncé Arkema dans un communiqué.

Similar posts