Violences, pillages et terreur à Saint-Martin

Commentaire : Quand l’exploitation des uns par les autres fini par se retourner contre les premiers.

09/09/2017 – 12h10 Saint-Martin (Breizh-Info.com) – Les informations sont encore parcellaires mais les premières nouvelles que le reste du monde reçoit sur la situation à Saint-Martin sont dramatiques.
Après le passage catastrophique de l’ouragan Irma, les malheurs des habitants de l’île de Saint-Martin n’en sont pas restés là. Un véritable climat de terreur s’est en effet installé sur l’île.

Une impréparation française violemment critiquée

De nombreux pillages ont été signalés sur l’île. Et la polémique ne fait qu’enfler sur la gestion de la crise par le gouvernement français. Cette île, coupée en deux, appartient à la France au nord et aux Pays-Bas au sud. Et les réponses à la crise seraient radicalement différentes selon les premiers témoignages sur les réseaux sociaux et dans les médias. Côté néerlandais, l’armée avait déjà été déployée en prévision de scènes de panique. Côté français, le sentiment principal des habitants de Saint-Martin est celui de la consternation devant ce qu’ils estiment être une impréparation coupable.

Résultat, les pillages se sont multipliés. Selon plusieurs rumeurs, la prison de l’île aurait été vidée de ses prisonniers et des stocks d’armes auraient été pillés par des gangs. Difficile de démeler le vrai du faux et la seule certitude de cette affaire est bien que la terreur s’est installée parmi les habitants de l’île.

Pillages après Irma – Dominique

Les pays occidentaux s’émeuvent et s’organisent pour aider les victimes de l’ouragan Irma. Pendant ce temps, des habitants de l’île de Saint-Martin pillent des magasins.

Publié par Breizh-Info sur vendredi 8 septembre 2017

Similar posts