Daech avait-il conquis Raqqa pour le compte des États-Unis ?

Nous naviguons d’une histoire à l’autre, d’un scénario à l’autre, en une sorte de zapping permanent, et nous ne nous rendons pas vraiment compte de ce qui se passe autour de nous. Quelqu’un se souvient-il encore du moment où Raqqa est passé de ville du nord de la Syrie à capitale de Daech ? Le monde médiatique en a fait progressivement le centre de décision de l’Etat Islamique, faisant oublier Mossoul, au point que personne n’était plus capable de dire dans laquelle de ces deux villes étaient basés la direction de l’EI et son supposé calife Baghdadi. C’est le flou stratégique par excellence.

D’ailleurs, toute la guerre mondiale contre la Syrie a été nimbée de ce flou stratégique. Personne, en dehors de Damas et ses alliés, ne savait qui était qui, qui luttait contre qui et pour qui. Dans ce flou stratégique, il est difficile, voire impossible, de discerner les alliances, ni qui est l’ami ou l’ennemi. Il semble que ce soit le nouveau mode opératoire des guerres modernes où la communication l’emporte sur les évènements, et où seul le pays cible a conscience de ce qui se passe, tandis que les commentateurs extérieurs élucubrent chacun à sa manière, participant ainsi sans s’en rendre compte au renforcement du flou stratégique.

Une vision cohérente des évènements n’apparait qu’après que ces évènements aient eu lieu. Et même encore, les avis « autorisés » mais erronés qui avaient été émis antérieurement par les « spécialistes », continuent à prévaloir pendant un certain temps. Après chaque évènement, il apparait cependant qu’il y avait toujours, pour sa réalisation, une stratégie, un calcul dont les détails avaient été soigneusement camouflés de prime abord. Ayant cela en tête, il devient évident que les intentions affichées, allègrement reprises dans les médias, n’ont rien à voir avec la réalité qui sous-tend ces intentions. C’est toute la différence qu’il y a entre, d’une part, les médias d’actualité, c’est-à-dire en fait la plupart des médias mainstream, dont la tâche principale consiste à recueillir les déclarations et décrire les évènements au moment où ils se déroulent et, d’autre part, les médias d’opinion qui sont plus attachés à la compréhension des évènements.

Powered by WPeMatico

Similar posts