États-Unis se prépare à mettre les bombardiers nucléaires en alerte 24/7

Au milieu d’un face-à-face de plus en plus tendu avec la Corée du Nord et de tensions qui s’approfondissent avec la Russie et la Chine, les États-Unis se préparent à remettre en alerte 24 heures sur 24 leur flotte de bombardiers B-52 nucléaires pour la première fois depuis 1991.

« C’est encore un pas de plus pour s’assurer que nous sommes prêts », a déclaré le général David Goldfein, chef d’état-major des Forces aériennes, à « Defence One » (un site web couvrant les forces armées américaines) dans un entretien exclusif.

Pendant la guerre froide, le Commandement aérien stratégique des Forces aériennes des États-Unis a maintenu une série de zones d’alerte appelées « arbres de Noël » dans des bases partout aux États-Unis où les bombardiers lourds B-52 seraient en état de disponibilité permanente, avec l’hébergement des équipages sur le site.

En inspectant la base aérienne de Barksdale en Louisiane, Goldfein a précisé que de telles installations, mises en sommeil depuis la fin de la guerre froide, sont en cours de rénovation.

« Déjà, diverses améliorations ont été apportées pour préparer Barksdale », a rapporté Defence One « pour ramener les B-52 à une posture d’alerte. Près des aires d’alerte, un vieux bâtiment en béton – où les équipages des B-52 dormaient pendant la guerre froide, prêts à courir vers leurs avions et à décoller à tout moment – est en cours de rénovation. À l’intérieur, des lits sont installés pour plus de 100 membres d’équipage, plus qu’assez de place pour les équipages qui seraient posés sur les neuf tapis d’alerte à

Powered by WPeMatico

Similar posts