Isabelle Adjani dénonce « le système de prédation » : « Quand une femme dit non, elle dit non »

Dans une tribune publiée dans le JDD, Isabelle Adjani réagit à l’affaire d’agressions sexuelles qui secoue Hollywood impliquant le producteur Harvey Weinstein. L’actrice dénonce un système de prédation « sournois » en France. « Quand une femme dit non, elle dit non », rappelle-t-elle. Pour Isabelle Adjani, « le jeu de la séduction est une des armes de défense des prédateurs et des harceleurs ».

L’actrice Isabelle Adjani dénonce dans une tribune parue dimanche dans le JDD le « système de prédation » révélé par le scandale Weinstein aux États-Unis, soulignant qu’« en France c’est autrement sournois » et que « quand une femme dit non, elle dit non ».

« Pour la plupart des gens, si une actrice doit coucher pour y arriver, ça reste naturel, voire normal, selon l’idée qu’il faut bien donner un peu de soi quand on veut obtenir beaucoup », écrit l’actrice. « Alors si un tycoon du cinéma comme Weinstein use et abuse de cette situation, ce n’est pas si grave ? », interroge-t-elle. « Donc quand le silence se brise, quand la parole se libère et qu’elle est enfin relayée […] le scandale éclate et révèle de manière spectaculaire le système de prédation dans toute sa monstruosité », ajoute Isabelle Adjani.

Powered by WPeMatico

Similar posts