La France s'est engagée à accueillir 10 000 réfugiés d'ici à octobre 2019

Quelque 10 000 réfugiés seront accueillis en France d’ici à octobre 2019, dont 3 000 issus de missions de protection au Niger et au Tchad, dans le cadre des programmes de réinstallation de migrants. C’est ce qu’a annoncé ce lundi soir Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur.

Lors d’un mini-sommet avec plusieurs pays européens le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé « d’identifier » au Niger et au Tchad les ressortissants « qui ont droit à l’asile » pour « les mettre en sécurité le plus rapidement » possible, sans toutefois donner de chiffres.

Des missions au Niger et au Tchad

La France va démarrer « dans les prochaines semaines » des missions au Niger et au Tchad pour identifier des personnes pouvant bénéficier du droit d’asile, sur des listes proposées par le Haut-Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR), a annoncé Emmanuel Macron lundi.

Ces missions menées par l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) visent aussi à « mieux prévenir la situation depuis le Niger et le Tchad pour prévenir un afflux de migrants économiques » non éligibles au droit d’asile, a expliqué le président, après avoir reçu à l’Élysée le président du HCR Filippo Grandi.

Powered by WPeMatico

Similar posts