L'assassinat de Kennedy

Commentaire – Lire aussi : John F. Kennedy et l’impitoyable conspiration monolithique Interview de James W. Douglass, auteur de « JFK et l’indicible : Pourquoi Kennedy a été assassiné… »

Chers lecteurs, certains d’entre vous me poussent à continuer à m’occuper de l’affaire du massacre de Las Vegas, pendant que d’autres demandent comment prendre la publication des fichiers relatifs à l’assassinat du Président Kennedy. J’apprécie que vous soyez intéressé [par la réalité] et insatisfaits par les explications officielles.

Ma réponse est que grâce à des livres issus de recherches approfondies, comme JFK and the Unspeakable (Simon & Schuster, 2008) de James W. Douglass, nous en savons déjà beaucoup plus que ce qu’il y a dans les fichiers libérés du sceau du secret.

Ma réponse est aussi que peu importe ce que nous savons ou ce que sont les faits, l’histoire officielle ne sera jamais modifiée. Par exemple, nous avons la certitude indiscutable qu’Israël a attaqué intentionnellement l’USS Liberty, infligé d’énormes pertes au personnel de la marine de guerre, et que continuant à dissimuler les faits, le gouvernement étasunien raconte que tout cela était une erreur, malgré les déclarations non équivoques de la Commission Moorer, dirigée par l’amiral Tom Moorer, ancien chef des opérations navales et président des chefs d’état-major interarmées.

Ma réponse est aussi qu’il vaut mieux se consacrer à essayer de prévenir les conspirations en cours de réalisation, comme le flot ininterrompu de mensonges et d’accusations contre la Russie, qui transforme un pays ami en ennemi et ravive le risque d’armageddon nucléaire. La plus grande théorie du complot actuelle est effectivement celle issue du complexe militaro-sécuritaire, du Comité national démocrate et des médias de la pressetituée, selon lesquelles la Russie, en collusion avec Donald Trump, a piraté l’élection présidentielle étasunienne.

Powered by WPeMatico

Similar posts