Le président catalan renonce à convoquer des élections, précipitant la suspension de l'autonomie

Le président catalan Carles Puigdemont a annoncé qu’il ne convoquerait pas d’élections locales, qui auraient pu, selon l’opposition aux indépendantistes, convaincre Madrid de ne pas appliquer le fameux article 155 de la Constitution.
Dans une allocution très attendue ce 26 octobre, plusieurs fois repoussée au cours de la journée, Carles Puigdemont a déclaré renoncer à convoquer des élections anticipées en Catalogne, comme l’implorait l’opposition aux indépendantistes. Cette dernière voyait en effet dans l’organisation de telles élections une porte de sortie à la crise, un moyen d’apaiser les tensions entre Barcelone et Madrid, par conséquent d’éviter une application de l’article 155 de la Constitution espagnole, qui prévoit une mise sous tutelle de la région. Le président catalan n’a pas non plus fait de déclaration d’indépendance.

Powered by WPeMatico

Similar posts