Les Home Mini de Google espionnaient leurs propriétaires au quotidien

Un bug est à l’origine d’un dysfonctionnement de toutes les enceintes Google. Durant quelques jours, les appareils intelligents ont enregistré l’intimité de leur propriétaire à leur insu. C’est un journaliste spécialisé tech qui a découvert que son Home Mini envoyait quotidiennement ses données à Google.

Commentaire : Un bug ? Vraiment ? Ce qui veut dire que tous les tests d’avant mise sur le marché de l’appareil n’auraient pas détecté ce dysfonctionnement. Hmm…

Le dernier né des produits connectés Google à connu un dysfonctionnement majeur. Durant quelques jours, les Home Mini ont enregistrés ses propriétaires à leur insu.

Des activations fantômes déclenchaient les Home Mini

Le journaliste du site Android Police, Artem Russakovskii, avait reçu à l’issue de sa présentation une nouvelle enceinte de Google Home Mini pour un test. Après plusieurs jours d’utilisation, ce dernier s’est rendu compte que son objet connecté enregistrait des conversations à son insu. Pire encore, tous ces enregistrements étaient envoyés chez Google sans le consentement du client.

Powered by WPeMatico

Similar posts