Loi antiterroriste : êtes-vous prêts à fournir vos identifiants électroniques aux autorités ?

Les députés qui planchent sur le projet de loi antiterroriste du gouvernement ont voté le 26 septembre, tard dans la nuit, l’article 3 portant sur le contrôle et la surveillance individuelle. Au cœur de ce volet de la loi se trouve une obligation pour le moins invasive : toute personne suspectée de terrorisme par les autorités devra, à la demande de celles-ci, fournir tous ses identifiants électroniques.

La mesure ne porte pas sur les mots de passe, en revanche chaque identifiant opportunément oublié par l’internaute pourra entraîner une peine d’emprisonnement de trois ans et d’une amende de 45 000 euros.

Powered by WPeMatico

Similar posts