Madrid pourrait entamer la procédure de suspension de l'autonomie de la Catalogne dès le 19 octobre

La numéro 2 du gouvernement espagnol a confirmé le 18 octobre que Madrid chercherait à suspendre tout ou partie de l’autonomie de la Catalogne si les séparatistes ne renonçaient pas à déclarer l’indépendance dans les 24 heures.

Soraya Saenz de Santamaria, vice-présidente du gouvernement espagnol, a prévenu que si la demande du gouvernement au président séparatiste catalan n’était pas satisfaite, Carles Puigdemont provoquerait l’application de l’article 155 de la Constitution, qui permet de suspendre l’autonomie de la Catalogne.

Powered by WPeMatico

Similar posts