MEILLEUR DU WEB FLASHBACK: CIA – Qu'est-ce que le mind control ?

L’une des premières apparitions du mind control (contrôle mental, Mind Kontrolle, MK) dans la culture médiatique grand public est un roman intitulé The Manchurian candidate (le candidat mandchou), écrit par Richard Condon et publié en 1959. Il fut adapté deux fois au cinéma avec le même titre : en 1962, avec Frank Sinatra dans le rôle principal ; en 2004, avec Denzel Washington et Meryl Streep, sorti en France sous le titre Un crime dans la tête. C’est de là que vient l’expression de « candidat mandchou » pour désigner un individu prêt à risquer sa vie ou celle d’autrui à la suite d’un conditionnement psychologique de type hypnotique ou « lavage de cerveau ».

Ces trois œuvres étaient généralement classées dans la catégorie « thriller conspirationniste » jusqu’à ce que la réalité des programmes de MK soit révélée au grand public vers le milieu des années 2000. En effet, des fuites suivies de la déclassification de certains dossiers auparavant top secrets de la CIA donnèrent matière à écrire à deux auteurs reconnus, largement diffusés en librairies et peu suspects de « théorie du complot » : l’historien du renseignement et des services secrets Gordon Thomas, dans Secret and Lies: A History of CIA Mind Control and Germ Warfare, publié en France en 2006 sous le titre Les Armes secrètes de la CIA. Tortures, manipulations et armes chimiques ; et la militante altermondialiste Naomi Klein dans La Stratégie du choc. La montée d’un capitalisme du désastre.

Qu’est-ce que le mind control ? Dans l’éventail des méthodes de contrôle social scientifique qui sont apparues au XXe siècle, il s’agit probablement de la plus radicale. Au-delà des bonnes vieilles techniques d’hypnose connues et appliquées depuis l’Antiquité et déjà très efficaces pour conditionner des comportements, le MK rajoute les phénomènes de choc et de traumatisme ; dans un premier temps, on étudie leurs effets sur le comportement, puis, dans un deuxième temps, sur la base de la typologie définie, on provoque intentionnellement des chocs dirigés et des traumatismes contrôlés afin d’obtenir la modification comportementale escomptée.

Powered by WPeMatico

Similar posts