Syrie : les USA, prêts à jeter l'éponge ?

L’ex-ambassadeur US en Syrie par qui la guerre a commencé vient de se rendre à l’évidence : « Désormais les États-Unis devront réfléchir à leur retrait de la Syrie » !

Il aura fallu sept ans de combats, de projets et de contre-projets pour que les Américains et leurs alliés comprennent que la nation syrienne ne tolère pas vivre sous l’occupation étrangère. Dans un article qui paraît dans les colonnes de Foreign Affaires, Robert Ford affirme que « Bachar al-Assad a bien étendu son emprise de l’est à l’ouest de la Syrie » et que par conséquent, la guerre en Syrie est entrée dans une nouvelle phase ». Et l’auteur d’ajouter : « Des opérations militaires russes et américaines ont duré depuis longtemps en Syrie, mais la réalité est que la situation est sur le point de changer en faveur du régime d’Assad, dans l’est syrien et ce, à la faveur du soutien de l’Iran et de la Russie. »

« Les groupes armés que soutiennent les États-Unis s’approchent des bases de l’armée syrienne à Deïr ez-Zor et il est grand temps pour les Américains de se poser la grande question : quand et comment sortir de la Syrie », écrit le diplomate qui évoque à terme à peine voilé l’intérêt qu’a Washington de ne pas s’engager dans une confrontation militaire directe avec l’armée syrienne et l’axe de la Résistance qui vont de victoire en victoire dans l’est syrien. Ford estime que « Washington ne dispose pas beaucoup de bons choix en Syrie et que certains de ces choix sont pires que les autres ».

Powered by WPeMatico

Similar posts