Un défenseur des droits de l'homme libyen a intenté un procès contre l'Otan

Un défenseur des droits de l’homme libyen, qui a perdu 13 membres de sa famille dont sa femme enceinte et deux fils, a intenté un procès contre l’Otan. La nouvelle audition du procès sur les crimes commis par l’Otan contre le peuple libyen aura lieu le 30 novembre prochain.
L’Otan a plongé la Libye dans le chaos par ses bombardements et doit en répondre en justice, a déclaré à Sputnik Khaled El-Khweldi El-Hamedi, 43 ans, chef de l’Organisation internationale pour la paix, les soins et le secours ( IOPCR ), qui a perdu 13 membres de sa famille dont sa femme enceinte et ses deux fils, dans un bombardement de l’Otan.

Powered by WPeMatico

Similar posts