Le « genre neutre » s'empare de stades, de bus et d'Églises entières

Le « genre neutre » continue de gagner du terrain des deux côtés de l’océan Atlantique, poussé par le souhait général de rendre le langage « plus inclusif ». Or, la France vient y opposer une timide résistance.

Alors que de plus en plus d’institutions occidentales, publiques comme privées, se penchent en faveur de l’emploi du « genre neutre » dans leur langage, le Premier ministre français, Édouard Philippe, semble avoir pris le contrepied, invitant les membres du gouvernement à bannir des textes officiels la dénommée « écriture inclusive » ardemment défendue par les milieux féministes.

Powered by WPeMatico

Similar posts