Le Venezuela fait faillite

Chère lectrice, cher lecteur,

Le Venezuela est officiellement en faillite depuis hier, vendredi 10 novembre.

On ne vous en parle pas encore dans les journaux, mais cela arrive.

Le Figaro s’est fendu d’un entrefilet pas trop visible pour prévenir d’un risque de défaut ce lundi [1], mais la réalité est que les créanciers ont déjà dénoncé légalement la faillite du pays de Chavez et Maduro, si cher à Monsieur Mélenchon.

Le Wilmington Trust a officiellement déclaré en défaut la société nationale « Électricité de Caracas » hier. [2]

Bien évidemment cela se passe un vendredi soir… juste avant le week-end.

D’autant que lundi devaient avoir lieu des négociations pour restructurer la dette de la compagnie nationale pétrolière, elle aussi en situation de faillite.

Nul ne sait ce qui se passera lundi mais cela pourrait bien être le début d’une grosse pagaille pour un bon moment.

Dans un monde financier en situation d’obésité morbide et complètement interconnecté, le moindre événement de défaut peut déclencher des réactions en chaîne incontrôlées où même les banques centrales peuvent se retrouver dépassées et vous laminés.

Powered by WPeMatico

Similar posts