L'épuisement du cerveau : encore une mauvaise nouvelle pour les smartphones

Au cours des dernières années, bon nombre d’entre vous m’ont entendu dire, ainsi que d’autres professionnels, que l’utilisation des smartphones ainsi que la culture d’immersion technologique dans son ensemble sont associées à une multitude de répercussions négatives. Qu’il s’agisse de troubles du sommeil, d’anxiété accrue, de cyberintimidation, d’exposition généralisée à la pornographie ou du déclin des aptitudes sociales, il est clair que les résultats ne ressemblent en rien aux publicités sexy et sophistiquées que les entreprises de technologie aiment utiliser.

Pourtant, bien que bon nombre d’entre nous se soient concentrés sur les inquiétudes au sujet du développement des jeunes, un article paru récemment dans le Wall Street Journal nous rappelle que les menaces touchent tous les âges, mais commencent par notre esprit. Depuis la sortie du premier iPhone en 2007, les chercheurs se sont penchés sur la façon dont les smartphones affectent notre intellect, ce qui implique en gros notre capacité à prêter attention, à retenir et à se rappeler de l’information, ainsi qu’ à résoudre les problèmes et à justifier nos décisions. Bien que les publicités affirment que ces remarquables innovations technologiques ne feront que nous rendre plus intelligents et plus efficaces, les preuves indiquent tout le contraire. Selon l’auteur de l’article du Wall Street Journal, « la recherche suggère qu’ à mesure que nous devenons plus dépendants d’eux, notre intellect s’affaiblit. »

Powered by WPeMatico

Similar posts