Non, un mineur n'est jamais consentant ! Un nouveau scandale après Pontoise

Après l’affaire de Pontoise, un nouveau scandale vient d’éclater avec l’histoire de Justine, violée à 11 ans, qui vient de subir à 20 ans un viol judiciaire car le tribunal a acquitté son agresseur.

La procureure a essayé d’argumenter sur le fait qu’un enfant de 11 ans ne peut pas apporter son « consentement éclairé ». Mais le tribunal n’en a pas tenu compte. Aussi ahurissant que cela paraisse, la justice française en 2017 considère qu’un enfant de 11 ans peut être consentant. Que la victime ait 7 ans ou 77 ans, il est nécessaire d’apporter la preuve qu’il y a eu « violence, contrainte, menace, ou surprise » pour qu’une relation sexuelle soit considérée comme un viol.

Ce verdict paraîtra aberrant, stupéfiant, scandaleux à la plupart des Français. Il ne va pas surprendre hélas les militants associatifs qui se battent depuis longtemps pour que les mineurs soient mieux protégés.

Powered by WPeMatico

Similar posts