Nouvelles du Zimbabwe : Mugabe, une présidence aux erreurs fatales

Robert Mugabe, qui a officiellement démissionné le 21 novembre, a laissé un héritage douloureux au Zimbabwe avec 80% de chômage et une hyperinflation galopante. Les répressions contre l’opposition, les persécutions des Blancs ainsi que les réformes populistes ont mené la «Suisse de l’Afrique» à sa perte en près de 40 ans.

Le 21 novembre, le parlement zimbabwéen a annoncé la décision du Président Robert Mugabe de démissionner en pleine crise politique du pays. Elle a commencé au début par un putsch militaire. Le poste de chef de l’État sera occupé par Emmerson Mnangagwa, qui avait perdu son siège de premier vice-Président début novembre.

Powered by WPeMatico

Similar posts