Que vivent les champignons ! Pour ralentir votre vieillissement, une bonne cure de cèpes ?

En réalité, la fontaine de jouvence se trouve-t-elle en abondance dans nos forêts ? Une équipe de chercheurs américains publie les résultats de ses travaux dans la revue Food Chemistry, nous apprenant qu’il existe des quantités importantes d’antioxydants dans différentes espèces de champignons.

On parle ici de deux molécules antioxydantes différentes, à savoir le glutathion et l’ergothionéine. Dans cette étude, l’équipe américaine nous apprend que les quantités peuvent varier de manière significative d’un champignon à l’autre, avec un facteur 20 pour le glutathion ( de 0,11 à 2,41 mg/g de poids sec ). Ces quantités étaient mises en corrélation avec celles de l’ergothionéine. Aussi, c’est dans les chapeaux des champignons que l’on trouve les quantités les plus importantes de ces molécules.

Powered by WPeMatico

Similar posts