FLASHBACK: Fusillade de San Bernardino : encore un autre attentat sous faux drapeau

Commentaire : Nous reprenons cet article parce qu’aujourd’hui – samedi 2 décembre 2017 – marque le deuxième anniversaire de la fusillade de San Bernardino. Il est remarquable de voir le nombre d’éléments que cet événement sanglant avait en commun avec les fusillades de masse qui ont eu lieu depuis lors aux Etat-Unis…

Une chose est sûre, le gouvernement ne dit pas la vérité. Que s’est-il donc réellement passé ? Voici quelques questions sur cette histoire que les médias grand public ont peur de poser.
1. Puisque les fenêtres de la voiture du couple ont été trouvées explosées mais remontées, alors comment le couple aurait-il pu commencer la fusillade avec la police à travers des fenêtres remontées. Personne ne va tirer avec des fusils d’assaut à travers des fenêtres remontées. La conséquence logique de ce fait est que la police a exécuté ces personnes de sang-froid. Il n’y a pas eu d’échange de tirs.

2. Les deux victimes furent trouvées mortes et menottées. Devons donc nous croire qu’ils ont commencé un échange de tirs avec la police avec des menottes et à travers des vitres remontées ? Il semble plutôt que le couple ait été menotté et mis en scène pour l’exécution avant d’être abattus.

3. Si les prétendus tueurs avait vraiment des contacts avec un groupe syrien affilié a Al Qaida ET al Shabaab en Somalie alors pourquoi les autorités n’ont-elles pas déployé tous les efforts possibles pour les capturer vivants afin qu’elles puissent être interrogées et leurs réseaux démantelés ? La même question revient chaque fois que les autorités exécutent sommairement un suspect ou un témoin de terrorisme – Ben Laden, Mohammed Merah, les assaillants de Charlie Hebdo, le suspect de l’attentat de Boston Tamerlan Tsarnaev et un témoin important Ibragim Todashev…

Powered by WPeMatico

Similar posts