Barça

Le Real Madrid s’est imposé à Barcelone (3-1), ce dimanche lors de la finale aller de la Supercoupe d’Espagne.

Gerard Piqué a ouvert le score contre son camp (50e) avant que Lionel Messi n’égalise sur penalty (76e). Cristiano Ronaldo, pour son retour à la compétition, a redonné l’avantage aux Madrilènes d’une superbe frappe (80e). Le Portugais, averti sur la célébration de son but, a été exclu quelques minutes plus tard pour une simulation (82e). Marco Asensio a parachevé le succès des champions d’Espagne (90e).

Le match retour est prévu mercredi prochain dans la capitale espagnole.

Comments: 0

Le FC Barcelone, beau joueur, a complimenté le Real Madrid pour son titre de champion d’Espagne acquis dimanche soir.  « Félicitations au Real Madrid pour avoir gagné la Liga 2016-2017 », a laconiquement écrit le club catalan sur son compte Twitter. Presque surprenant, en direction de l’ennemi juré…

 

Comments: 0
Tags: ,
  1. Dans l’effectif du FC Barcelone, il n’y a pas que Lionel Messi qui prépare une grande fête avec sa fiancée Antonella Roccuzzo. Son coéquipier gardien de but Marc-André ter Stegen célébrera également son union avec la belle Daniela Jehle lors de l’intersaison.

L’international allemand a profité de deux jours de congés donnés par Luis Enrique pour se marier avec son amoureuse jeudi dernier, dans la discrétion la plus totale.

La jeune femme avait invité des demoiselles d’honneur et a ouvert une bouteille de champagne. En attendant donc une grande réception en Allemagne cet été…

 

Une publication partagée par Dani (@danijehle_) le

La belle jeune allemande en images

 

☀️

Une publication partagée par Dani (@danijehle_) le

Finished today’s workout

Une publication partagée par Dani (@danijehle_) le

Comments: 0

A l’approche des deux dernières journées de Liga, Gerard Piqué souffre d’un problème musculaire et ne s’est pas entraîné jeudi au centre d’entraînement du FC Barcelone.

Le défenseur central pourrait néanmoins être disponible pour la rencontre à Las Palmas dimanche.

Au cas où, Marlon, le jeune brésilien de la réserve, a renforcé le groupe de l’équipe première. Jérémy Mathieu est toujours indisponible.

Comments: 0

À quelques jours du Clasico Real-Barça, Fernando Morientes a fait son choix entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi ? Telle est la question. Le premier vient de remporter son quatrième Ballon d’Or, tandis que le second en a déjà glané cinq. Ce dimanche, les deux hommes se défieront au Santiago Bernabeu pour le Clasico Real Madrid-Barcelone. Lors d’un entretien accordé à Sportium, Fernando Morientes, ancien de la Maison Blanche, a fait son choix entre La Pulga et CR7.

« Les buts de Cristiano sont à la portée de très peu de personnes »

« Cristiano ou Messi ? Cristiano, non seulement pour ce qu’il est, mais aussi pour la joie qu’il procure aux Madridistas. Les buts de Cristiano Ronaldo sont à la portée de très peu de personnes, pour ne pas dire de personne. L’image de Cristiano s’agrandira lorsqu’il partira. Ce jour-là nous nous rendrons compte de la réelle influence qu’il a eu au Real Madrid », a-t-il exprimé.

Comments: 0

Un Ter Stegen derrière, un Rakitic au milieu, un Messi devant. Trois joueurs-clés pour faire tomber le Real au Santiago-Bernabeu et faire rêver plus qu’un club.

Ter Stegen (8) : Une muraille. En haut, en bas, à gauche, à droite, de la poitrine, du pied, l’Allemand a sorti tout ce qui était possible de sortir. Marc-André craint dégun.

Jordi Alba (7) : En cinquième vitesse pour aller de l’avant, en trottinette pour revenir défendre. Ce soir, Jordi l’a joué Junior, les arabesques en moins. Pas grave, il a compris que l’important, c’est les trois points et de passer le ballon à Messi.

Umtiti (5) : Alba loin devant, il a eu du mal à se positionner entre la gauche et le centre. Mais il n’a pas fait de véritable faux-pas, a évité la sanction d’entrée de jeu et repart vainqueur. Emmanuel Umtiti.

Piqué (7) : Au début, il s’est dit que monter sur les frappeurs n’était pas très utile. À raison, puisque Ter Stegen sortait tout. Mais Piqué ne peut pas traverser un Clasico sans éclat. Une grosse tête sur corner ? Une frappe en position d’avant-centre ? Non, une bonne vieille embrouille verbale avec Ramos après l’expulsion du capitaine madrilène. Le Piqué qu’on aime.

Sergi Roberto (6) : Parfois, on ne le remarque même pas. D’autres fois, il faut attendre la 92e minute. Mais une patience récompensée quand sa montée traoresque se convertit en trois points dans la besace catalane. Discret, mais indispensable.

Busquets (7) : Qui a pensé que lui laisser toute la liberté d’orienter le jeu était une bonne idée ? Jamais attaqué, Busquets a pu tranquillement orienter le jeu de son équipe quand il n’était pas occupé à envoyer du retour salvateur sur Benzema. Un match normal dans la vie de Sergi.

Rakitić (8) : Une première fois, il a remarqué qu’il n’était pas assez rapide pour suivre Messi, même sans ballon dans les pieds. Alors la seconde fois, il s’est contenté de passer le ballon à son voisin et d’admirer le résultat. Et la troisième, il a décidé de tout faire tout seul. Si Luis Enrique ne lui parle plus, il va peut-être devoir s’y remettre.

Iniesta (6) : Oui, les années passent et sa présence s’efface. Mais en une éclaircie, toute nostalgie s’oublie. Une muse qui te rappelle invariablement qu’une seule passe peut suffire à te faire aimer le football.

Messi (9) : En partant souvent bas sur le terrain, il a fait de Casemiro sa chose. Et de tous ceux qui se présentaient face à lui. Et puis, deux fois, il a rappelé qu’il était humain. Quand il a saigné et quand il a manqué le cadre après une sortie moisie de Navas. Avant de s’élever à nouveau au-dessus du commun des mortels et de toiser le Santiago-Bernabeu de toute sa hauteur.

Alcácer (3) : Paco qui ? Paco Alcasper, apparemment. La MSN a encore de beaux jours devant elle, la seule ASM qui tienne est celle qui va gagner la Ligue des Champions. Remplacé par Gomes (70e), resté dans le ton : transparent.

Suárez (4) : Un jour sans faim pour l’Uruguayen. Brouillon techniquement, il s’est montré en s’effaçant pour Messi. Et quand enfin il a fouetté une belle reprise de volée, Keylor Navas s’est imposé. Bon, faire briller Navas est aussi une performance dans son genre.

Comments: 0
Tags:

Ces dernières semaines, la presse espagnole a évoqué la possibilité du départ de Javier Mascherano, dont les prestations étaient parfois critiquées.

Comments: 0
Tags:

Rumeur : le futur maillot du Barça ressemblerait à ça ! Vous validez ?

Comments: 0
Tags: ,

Auteur d’une très bonne saison à la tête de l’AS Monaco, Leonardo Jardim attirerait l’œil à l’étranger. Et après Arsenal, c’est désormais le FC Barcelone qui lorgnerait sur le technicien portugais.

Une question revient en boucle depuis l’annonce du départ de Luis Enrique en fin de saison : qui viendra succéder à l’entraîneur espagnol du FC Barcelone ? Plusieurs pistes de prestige ont été annoncées (Jorge Sampaoli, Massimiliano Allegri…), mais aucune n’a pour le moment été confirmée par le Barça. D’ailleurs, comme le révèle le quotidien A Bola ce vendredi, Barcelone pourrait finalement venir chercher sa nouvelle tête pensante en Ligue 1, du côté de l’AS Monaco.

Le Barça sur Jardim ?

En effet, Leonardo Jardim figurerait désormais en tête de liste au sein du FC Barcelone pour venir assurer la succession de Luis Enrique cet été. Actuel leader de Ligue 1 et demi-finaliste de la Ligue des Champions avec l’AS Monaco, le technicien portugais réalise des prouesses sur le Rocher, ce qui n’aurait pas échappé au Barça. Reste à savoir si le club blaugrana passera effectivement à l’attaque dans ce dossier…

Comments: 0

Pour sa reconstruction, Barcelone voudrait recruter Christian Eriksen, le créateur de jeu de Tottenham.

Christian Eriksen régale en Angleterre. Tottenham, actuellement deuxième du championnat anglais à quatre points de Chelsea, réalise une saison exceptionnelle à l’image de son milieu offensif. En effet en 31 matchs de championnat, l’international danois est le deuxième meilleur passeur du championnat, derrière Kevin De Bruyne, avec 12 passes décisives délivrées et 7 buts inscrits. Des performances qui ne passent pas inaperçues en Espagne…

A la recherche d’un créateur de jeu

Selon le Mirror, Christian Eriksen serait la cible de Barcelone. Les géants catalans voudraient que l’international danois vienne pour aider l’une des forces de frappe les plus impressionnantes du football, Suarez, Messi et Neymar. Donc depuis le début de la saison, Barcelone surveille le joueur des Spurs et compte utiliser Michel Laudrup, ancien international danois qui a évolué à Barcelone entre 1988 et 1994, comme intermédiaire pour convaincre Christian Eriksen de débarquer en Liga.

Comments: 0