Blue Jays

Il y a des défaites et il y a des râclées de grand luxe. Le cuisant revers encaissé par les Blue Jays de Toronto aux mains des Astros de Houston, dimanche, entre dans la seconde catégorie.

Carlos Correa a frappé deux circuits et il a produit cinq points dans une victoire écrasante de 19-1 des Astros contre les Blue Jays, à Toronto.

L’équipe torontoise n’avait pas accordé tant de points dans un match depuis 13 ans, soit depuis une défaite subie le 24 juin 2004 contre les Devil Rays de Tampa Bay.

Jose Altuve a frappé trois coups sûrs en quatre présences au marbre, dont un circuit. Il a produit trois points et il a inscrit quatre pour les Astros, qui ont remporté une sixième victoire en huit rencontres.

Yuli Gurriel et Evan Gattis ont aussi bouclé des circuits pour les vainqueurs. Gattis a produit quatre points.

Le partant des Blue Jays J.A. Happ (3-6) a accordé six points, dont seulement deux étaient mérités, sept coups sûrs et trois buts sur balles en quatre manches.

Ezequiel Carrera a privé les Astros du jeu blanc avec un circuit en fin de neuvième manche.

Comments: 0

Le seuil de la respectabilité et la fiche de .500, ce n’est pas encore chose faite pour les Blue Jays de Toronto.

Carlos Gomez a claqué un circuit dès la premiere manche, Nick Martinez a alloué deux coups sûrs et les Rangers du Texas ont battu les Blue Jays de Toronto 6-1, jeudi.

Une victoire de l’équipe torontoise lui aurait permis de porter sa fiche à .500 (35-35).

Adrian Beltre a frappé un circuit en huitième, le 2960e coup sûr de sa carrière. Ironiquement, les Rangers (35-35), eux, ont réussi à atteindre la marque de .500.

Delino DeShields a amorcé la rencontre en frappant un amorti et il a croisé le marbre lorsque Beltre a frappé un roulant d’un point. Gomez a par la suite claqué son septième circuit de la saison.

Martinez (2-3) n’a pas permis plus qu’un coureur sur les sentiers à la fois, concédant un point et retirant deux frappeurs sur des prises en six manches et un tiers de travail.

Comments: 0

TORONTO – Russell Martin a frappé une longue balle de deux points pour créer l’égalité, Kendrys Morales en a lui aussi claqué une de deux points et les Blue Jays de Toronto sont venus de l’arrière pour vaincre les White Sox de Chicago 7-3, dimanche.

«J’ai vu sur la reprise que la balle a frappé le dessus du mur, a raconté Martin. Ça peut se rattraper pour toutes les fois que j’ai claqué la balle et que je n’ai pas obtenu les résultats escomptés.»

Kevin Pillar a obtenu un simple d’un point et Ryan Goins en a produit un sur un triple pour aider les Blue Jays (33-35) à effacer un retard de 3-0 et ainsi éviter d’être balayés par les White Sox (31-37).

«Toutes les victoires sont importantes, mais celle-ci, qui permet de ne pas subir un balayage à domicile, c’est énorme, a expliqué Goins. Nous allons ensuite affronter deux équipes qui sont de bonnes rivales. Nous aurons du bon temps.»

J.A. Happ (2-4) a retiré neuf frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers au monticule, mais il a alloué trois points et huit coups sûrs. Danny Barnes a lancé pendant une manche et un tiers en relève avant que Roberto Osuna vienne fermer les livres.

«C’est toujours grandiose de gagner et nous avons travaillé fort pour tenter d’atteindre la barre de ,500, a mentionné le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Ensuite, nous prenons la route pour le Texas et Kansas City. Il fera chaud aux deux endroits, nous sommes au courant. Nous connaissons toujours de bons matchs au Texas.»

Yolmer Sanchez et Jose Abreu ont produit un point sur un simple en cinquième manche et les White Sox ont pris les devants 3-0, mais ils n’ont pas été en mesure de conserver l’avance.

James Shields a été d’office pendant cinq manches et deux tiers, accordant sept coups sûrs et trois points. Les releveurs Anthony Swarzak (3-2) et Dan Jennings ont concédé deux points chacun tandis que Michael Ynoa a blanchi l’équipe locale pendant une manche et un tiers.

En retard 3-0, les Blue Jays ont répliqué en fin de cinquième manche, quand Pillar a poussé Steve Pearce au marbre en plaçant une balle au champ gauche.

Dès la manche suivante, la troupe de Gibbons a créé l’égalité de façon inusitée. Troy Tulowitzki s’est rendu au premier but après avoir frappé une balle sur le troisième coussin. Martin a ensuite fait le tour des sentiers en sa compagnie lorsqu’il a catapulté un tir de Shields au champ centre. Avisail Garcia croyait bien réussir l’attrapé, mais la balle a semblé toucher son gant avant de passer par-dessus la clôture.

Pearce a réussi un simple lors de la présence suivante et Goins l’a envoyé à la plaque grâce à son triple pour donner les devants 4-3 à sa troupe. En septième manche, Morales en a rajouté en expédiant une balle au deuxième balcon.

Osuna a retiré deux frappeurs au bâton en neuvième manche.

Comments: 0

TORONTO – Josh Donaldson a claqué un circuit en solo en huitième manche et les Blue Jays de Toronto ont arraché un court gain de 3-2 aux Yankees de New York, dimanche après-midi.

Le joueur de troisième but a frappé sa sixième longue balle de la saison aux dépens du releveur Tyler Clippard (0-3).

«C’était une série important pour nous, a mentionné Donaldson. C’était bien d’au moins diviser les honneurs de cette série grâce à deux victoires.»

«Nous avions besoin de cette victoire, a ajouté le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Ç’aurait été très difficile de perdre cette partie et trois des quatre à domicile.»

Le partant des Blue Jays, Marcus Stroman, a retiré les sept premiers frappeurs à l’affronter avant que Chase Headley ne cogne un simple après un retrait en troisième manche. Il a finalement accordé deux points et cinq coups sûrs en six manches de travail, en plus de retirer quatre frappeurs sur des prises et d’offrir une passe gratuite.

La recrue des Yankees Aaron Judge a ouvert la marque après avoir frappé un simple après un retrait en quatrième manche. Il a volé le deuxième coussin, avant d’atteindre le troisième sur un mauvais relais et de croiser le marbre sur le double de Matt Holliday à la clôture du champ centre.

Holliday a doublé l’avance des Yankees (33-22) en sixième manche en devançant un relais de Devon Travis au premier coussin, évitant ainsi le double jeu puisque des coureurs se trouvaient aux extrémités du losange. Ç’a permis à Brett Gardner de venir marquer.

«Nous avons marqué des points et nous semblions tenir le coup, mais ce ne fut pas le cas», a indiqué le gérant des Yankees, Joe Girardi.

Les Torontois, qui tiraient alors de l’arrière 2-0, ont créé l’égalité à la suite d’une claque de deux points de Justin Smoak en sixième. Il s’agissait du premier circuit concédé par le partant des Yankees Luis Severino depuis le 7 mai.

«C’est difficile à digérer, a déclaré Severino. Ils ont beaucoup de puissance et tu dois faire attention de ne pas envoyer de tir au milieu de la zone des prises.»

Aaron Loup, Joe Smith (2-0) et Roberto Osuna ont succédé Stroman au monticule. Osuna a retiré sur des prises Judge, Holliday et Starlin Castro, en route vers son 13e sauvetage de la campagne.

Les Blue Jays (28-29) ont complété un séjour de 10 matchs à domicile avec une fiche de 7-3. Ils affronteront ensuite les Athletics à Oakland et les Mariners à Seattle.

«J’aime notre façon de jouer en ce moment, a dit Gibbons. Nos lanceurs ont été bons et nous commençons à frapper des circuits. C’est un bon signe.»

Comments: 0

TORONTO – Devon Travis et Luke Maile ont frappé des circuits de deux points pour permettre aux Blue Jays de Toronto de remporter une victoire de 5-4 et ainsi de balayer leur série de trois rencontres face aux Reds de Cincinnati.

Le cinquième circuit de la saison de Travis a rompu l’égalité de 3-3 en fin de septième face à Wandy Peralta (2-1). Maile a de son côté frappé sa deuxième longue balle de la saison deux manches plus tôt aux dépens du partant des Reds, Tim Adleman.

« On a eu du mal à garder la balle dans les limites du terrain au cours de cette série, a expliqué le gérant des Reds, Bryan Price. Ils frappent beaucoup de circuits. »

Travis était déterminé à contrôler le rythme de sa présence au bâton contre Peralta. Après avoir demandé un temps d’arrêt en quelques occasions pour conserver intacte sa routine, il a porté le compte à trois balles, deux prises, avant de frapper quelques fausses balles. C’est là qu’il a propulsé l’offrande de Peralta derrière la clôture pour donner les devants pour de bon aux Jays.

« J’ai appris en regardant frapper les vétérans, a indiqué Travis après la rencontre. Je crois toutefois que c’est la première fois que je m’applique réellement à imposer mon rythme. L’expérience a été très bonne. »

Le jeune deuxième-but connaît tout un mois de mai après un mauvais mois d’avril et il est l’une des raisons pour lesquelles les Blue Jays (26-27) ont gagné huit de leurs neuf derniers matchs.

« Il frappe la balle avec autorité, anoté le gérant John Gibbons. Il frappe beaucoup de doubles et quelques circuits. C’est un bon frappeur, point à la ligne.

« Il sera un bon frappeur toute sa carrière. Avril n’a été qu’un mois difficile, mais c’est déjà tout oublié. »

Après un début difficile, le partant Mike Bolsinger a lancé jusqu’en sixième. Jason Grilli (2-4) a travaillé une manche en relève pour ajouter la victoire à sa fiche, tandis que Roberto Osuna a survécu à une neuvième hasardeuse pour préserver un 11e gain cette saison.

Les Blue Jays ont maintenant remporté leurs six derniers duels interligues et ont une fiche de 15-12 au Centre Rogers. Leur séquence de 10 rencontres à domicile – ils ont une fiche de 5-1 jusqu’ici – se poursuivra jeudi, alors que le premier d’une série de quatre matchs contre les meneurs de l’Est de l’Américaine, les Yankees de New York, sera disputé.

Les Reds (24-28) ont de nouveau pris les devants rapidement dans la rencontre quand le Torontois Joey Votto a frappé un circuit en première manche pour le deuxième match consécutif. La claque de deux points était sa 14e de la saison.

Les Jays ont répliqué en plaçant des coureurs aux extrémités du losange à la demi-manche suivante sur des simples d’Ezequiel Carrera et Jose Bautista. Kendrys Morales a coupé l’avance des Reds de moitié à l’aide d’un ballon sacrifice.

Bolsinger a alloué des buts sur balles consécutifs en début de deuxième et les Reds en ont profité. Jose Peraza a poussé Scott Schebler au marbre à l’aide d’un long double automatique au champ centre droit pour faire 3-1. Bolsinger s’est ensuite ressaisi et a quitté le match après un retrait en sixième. Il a alloué quatre coups et autant de buts sur balles, tout en retirant sept frappeurs sur des prises.

Russell Martin a amorcé la fin de la deuxième avec un simple avant d’être poussé au deuxième sur le but sur balles de Chris Coghlan, mais Adleman s’est repris en surprenant le Québécois à contrepied avant de retirer Maile sur un ballon et Travis sur trois prises.

En cinquième, Maile a fait 3-3 en envoyant une rapide dans les estrades. Ryan Goins l’a précédé au marbre, après avoir atteint les sentiers sur un amorti.

En neuvième, Schleber a accueilli Osuna en expédiant son tout premier tir par-dessus la clôture pour son 16e circuit de la saison. Un retrait plus tard, Tucker Barnhart a frappé un simple et a été remplacé par le coureur d’urgence Patrick Kivlehan.

Peraza a ensuite frappé ce qui aurait dû être une balle à double jeu à Goins, mais ce dernier s’est relevé trop rapidement et la balle est passée sous gant, permettant à Kivlehan de poursuivre sa route jusqu’au troisième. Peraza a ensuite volé le deuxième, mais Osuna a retiré Billy Hamilton et Zack Cozart sur trois prises pour mettre fin à la menace.

Pas moins de 44 058 ont assisté à cette rencontre.

Comments: 0

TORONTO – Devon Travis a cogné le deuxième grand chelem de sa carrière, Justin Smoak et Kendrys Morales ont également frappé la longue balle et les Blue Jays de Toronto ont défait les Rangers du Texas 7-6 vendredi soir.
Les hommes de John Gibbons ont ainsi remporté une quatrième victoire d’affilée.

Roughned Odor, une bête noire des Blue Jays, a retroussé une offrande Joe Smith dans les gradins du champ droit avec deux coéquipiers sur les sentiers, ce qui réduisait à 7-6 l’avance des Blue Jays. Mais les 40 754 spectateurs au Centre Rogers ont pu célébrer la victoire de leurs favoris lorsque Roberto Osuna a retiré Mike Napoli sur trois prises, pour son huitième sauvetage de la saison.

Travis et Ryan Goins — auteur d’un grand chelem mercredi après-midi à Milwaukee — sont devenus les premiers joueurs des Blue Jays depuis 2001 à cogner des circuits avec les coussins tous occupés lors de matchs consécutifs.

Avec un compte de 0-1 contre A.J. Griffin (4-2) en deuxième manche, Travis a claqué son quatrième circuit de la saison au champ gauche et prolongé à dix sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr.

Smoak, Russell Martin et Troy Tulowitzki, dont le nom avait été réinséré parmi les joueurs actifs avant le début de la rencontre, l’ont précédé au marbre.

Le match marquait aussi le retour au jeu du troisième-but Josh Donaldson, qui a cogné un double à sa première présence à la plaque. Tulowitzki a soutiré deux buts sur balles et cogné un simple en septième.

Mike Bolsinger, le partant des Blue Jays, a lancé pendant quatre manches et deux tiers, accordant deux points. Aaron Loup (2-0) a été crédité de la victoire.

Les Rangesr avaient pris l’avance en deuxième manche quand Napoli a reçu un but sur balles à titre de premier frappeur. Une erreur de Travis a permis à Napoli de se rendre jusqu’au troisième coussin. Il a marqué à la suite du ballon sacrifice de Jared Hoying.

Smoak, avec son 11e de la saison, et Morales (9e), ont frappé leurs circuits en troisième et en cinquième manches respectivement.

Comments: 0
Tags:
Francisco Liriano/Phot PC
TORONTO – Darwin Barney a cogné un simple de deux points, mercredi, et les Blue Jays de Toronto ont inscrit un premier jeu blanc cette saison, l’emportant 3-0 face aux Red Sox de Boston.Les Jays ont inscrit tous leurs points en deuxième, aidés de deux erreurs des Red Sox.

Troy Tulowitzki a accédé aux sentiers grâce au relais beaucoup trop haut du troisième but Pablo Sandoval, tandis que Russell Martin a profité d’une largesse de Mitch Moreland, au premier coussin.

Installés aux deuxième et troisième buts, ils ont croisé le marbre quand Barney a frappé la balle à travers le monticule. Kevin Pillar a ajouté un simple, puis Ezequiel Carrera a fait de même pour porter le score à 3-0.

Pillar a aussi volé deux buts, en plus de réussir un très solide catch au champ centre.

La sortie de Francisco Liriano (1-1) a été relativement courte (cinq manches et un tiers), mais il n’a donné que quatre simples et a retiré six frappeurs au bâton.

Roberto Osuna s’est chargé de la neuvième, récoltant son premier sauvetage de la saison.

Sandoval a cogné deux coups sûrs pour les Sox, qui avaient gagné leurs quatre derniers matches. Rick Porcello (1-2) a permis trois points et six coups sûrs en sept manches.

Comments: 0

TORONTO — La douleur continue de grandir dans le camp des Blue Jays. Ils ont subi une sixième défaite de suite, mais ils ont aussi perdu les services d’un joueur de renom, selon toute apparence. Les Orioles de Baltimore ont battu Toronto 2-1, jeudi, faisant glisser la fiche des Blue Jays à 1-8. Comme si ce n’était pas assez, Josh Donaldson a dû quitter en sixième manche, après avoir aggravé sa blessure au mollet droit en courant sur un double.

La blessure l’a gardé à l’écart du match de mardi contre Milwaukee (à part une apparition comme frappeur de choix en neuvième).

Il était dans la formation partante comme frappeur de choix dans un deuxième match d’affilée, jeudi.

Son mollet a refait des siennes à mi-chemin vers le deuxième coussin, en sixième. La frappe a poussé au marbre Jose Bautista, qui avait obtenu un double lui aussi. Jarrod Saltalamacchia est entré dans le match comme coureur suppléant.

≪C’est le même mollet. Nous en saurons plus vendredi≫, a expliqué le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Donaldson, normalement le joueur de troisième but, a été retiré au bâton comme frappeur suppléant en neuvième mardi, dans un gain de 4-3 des Brewers de Milwaukee. Ces derniers gâchaient ainsi le premier match de 2017 au Rogers Centre.

La blessure au mollet qui ennuyait Donaldson depuis le camp d’entraînement était réapparue deux jours plus tôt, à St. Petersburg.

Les Blue Jays ont amorcé le match avec une moyenne collective de ,190 — la pire des Majeures — et ils occupaient le dernier rang au chapitre des points marqués (23) et des circuits (4).

≪J’ai des occasions de produire des points, mais rien ne semble se passer comme prévu au marbre, a exprimé Russell Martin, qui n’a qu’un coup sûr en 24 présences cette saison. Je vis probablement la pire séquence de ma carrière, mais je n’ai jamais reculé devant un défi et je vais travailler fort. J’espère que le vent va tourner pour nous.≫

Les Orioles ont inscrit leurs deux points en cinquième, jeudi. Jonathan Schoop et J.J. Hardy ont fourni un double et un simple opportuns, respectivement.

Kevin Gausman (1-0) a donné un point et cinq coups sûrs en six manches. Zach Britton a inscrit un quatrième sauvetage.

Francisco Liriano (0-1) a permis deux points et cinq coups sûrs en six manches et deux tiers, retirant 10 frappeurs au bâton.

≪Il n’y avait pas une grande marge de manoeuvre aujourd’hui, a affirmé le gérant des Orioles, Buck Showalter. Liriano n’a pas commis d’erreur et dans la plupart des cas semblables, tu ne sors pas avec la victoire. Kevin a simplement été meilleur.≫

Le club de John Gibbons a laissé sept coureurs sur les sentiers, incluant deux en neuvième. Troy Tulowitzki a cogné un simple après un retrait. Martin a obtenu un but sur balles, puis les coureurs ont avancé sur un mauvais lancer de Britton. Mais Kevin Pillar a été retiré sur un roulant, puis Steve Pearce l’a été sur un ballon au champ centre.

≪Je croyais bien que notre mauvaise séquence allait se terminer en neuvième manche, a ajouté Gibbons. Nous n’avons pas réussi à faire le travail. Ça va arriver.≫

La série se poursuit jusqu’à dimanche. Aaron Sanchez sera le partant des Blue Jays vendredi, contre Wade Miley.

Comments: 0
Comments: 0

ST. PETERSBURG, Fla. ? Steven Souza fils a cogné un circuit de trois points et les Rays de Tampa Bay ont infligé un revers de 7-2 aux Blue Jays de Toronto, dimanche.

Corey Dickerson et Jesus Sucre ont aussi frappé la longue balle pour les Rays. Victorieux trois fois de suite, ces derniers améliorent leur rendement à 5-2.

Kevin Kiermaier a cogné trois coups sûrs, incluant un triple. Il a croisé le marbre une fois.

Souza affiche une moyenne de ,417 depuis le début de la campagne et il a couronné une poussée de quatre points avec un coup de canon contre Estrada.

«Il démolit les balles présentement», a déclaré Kiermaier.

Jake Odorizzi (1-1) a bien fait en six manches, allouant les deux points des Jays en première manche (un circuit de Josh Donaldson, puis un optionnel de Troy Tulowitzki). Il a retiré quatre frappeurs au bâton et a permis un seul but sur balles.

Donaldson a quitté après avoir été retiré sur un roulant en sixième. Il a semblé se blesser au mollet droit, un problème qui l’a empêché de participer au camp avant le 20 mars.

Le gérant des Blue Jays, John Gibbons, a cependant affirmé qu’il ne s’agissait pas du même problème.

«Nous en saurons plus dans les problèmes jours», s’est-il contenté de dire.

Marco Estrada (0-1) a été victime de cinq points et sept coups sûrs en cinq manches. La saison dernière, il avait compilé un dossier de 0-3 avec une moyenne de 6,46 en trois départs face aux Rays.

Connaissant un début de saison peu inspirant (1-5), les Jays vont espérer de meilleurs résultats à Toronto. Ils vont entamer la portion locale de leur calendrier mardi, face aux Brewers de Milwaukee.

Comments: 0