Macron

Airbus prend le chemin de Technip. Selon Wikipedia, « Technip est (était) une entreprise d’origine française présente dans le management de projets, l’ingénierie et la construction pour l’industrie de l’énergie mais aussi accessoirement de la chimie ». Il faut retenir le terme « entreprise d’origine française » car il s’agit dorénavant d’une entreprise passée sous contrôle américain.

Comme l’indique l’excellente enquêtrice Martine Orange dans Médiapart https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-cle-de-defense-dairbus

En mai 2016, Thierry Pilenko, PDG de Technip, annonçait un mariage entre égaux avec l’américain FMC Technologies, bien que ce dernier soit trois fois plus petit que le français. Contre toute attente, Emmanuel Macron, alors ministre de l’économie, refusa de prendre un décret de sauvegarde pour protéger le groupe, et BPI France, premier actionnaire de Technip, avalisa cette fusion contraire à ses intérêts, car il s’agissait « d’une opportunité ».

Cette affaire faisait suite à une accusation de corruption menée contre Technip par la justice américaine. Voir sur cette accusation, montée quasiment de bout en bout par les intérêts américains pour prendre le contrôle de Technip, l’article daté de juin 2016 de la même Martine Orange (Technip: l’Etat brade un nouveau groupe industriel et même ses intérêts financiers https://www.mediapart.fr/journal/economie/181116/technip-l-etat-brade-un-nouveau-groupe-industriel-et-meme-ses-interets-financiers?page_article=2 )

Or la même manœuvre est en train de se renouveler contre Airbus. Là encore des accusations de corruption sont en cours d’instruction actuellement, avec l’accord tacite de Tom Enders, PDG de Airbus, qui a toujours recherché des alliances avec les industriels américains aux dépends des salariés français principalement basés à Toulouse.

Comme l’indique Martine Orange : Les dirigeants d’Airbus sont comme tétanisés. Pendant des mois, ils étaient parvenus à minimiser l’affaire de corruption qui menace tout le groupe (voir notre enquête). Et ils pensaient bien qu’ils allaient pouvoir continuer à gérer ce dossier à l’abri des regards. Ils comprennent qu’ils ne le pourront plus : l’enquête judiciaire pour corruption menée conjointement par le Serious Fraud Office (SFO) et le Parquet national financier (PNF) est devenue publique. Elle est désormais un sujet de préoccupation majeure au sein des pouvoirs publics.

Ceux-ci sont en train découvrir tout, avec retard. Bien que la France et l’Allemagne soient à égalité (11 %) les deux premiers actionnaires du groupe aéronautique, Tom Enders n’a pas éprouvé le besoin, semble-t-il, d’informer l’Élysée et la chancellerie à Berlin dès le début des menaces qui pesaient sur le groupe. De la même manière, les personnes censées représenter l’État au conseil d’administration ne paraissent pas avoir pris la mesure de la situation ni donné l’alerte.

Comments: 0
Tags:

Sous prétexte de renforcer les mesures contre le terrorisme, le gouvernement Macron s’apprête à faire passer dans la loi les principales mesures d’exception de l’état d’urgence. En l’absence de tout contrôle judiciaire chaque préfet aura désormais le droit de perquisitionner ou d’assigner à résidence tout citoyen qui le dérange.

L’état d’urgence a été instauré par le gouvernement Valls le 14 novembre 2015 suite à l’attentat du Bataclan. Prolongé systématiquement depuis cette date, il permet en particulier au préfet, sans aucun contrôle du juge, de procéder à des perquisitions, d’assigner à résidence mais aussi de fermer des sites Internet, d’interdire des manifestations, de dissoudre des associations… Bref toute la panoplie de la parfaite petite dictature digne de la Corée du Nord.

Les médias tout puissants, relais officiels de la propagande d’Etat, nous ont longtemps expliqué qu’il s’agissait de mesures provisoires visant à lutter contre le terrorisme. Ah bon?

Prenons les assignations à résidence par exemple. Cette mesure permet aux préfets d’assigner à résidence toute personne: « dont son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public ». Et comment le préfet sait-il qu’une personne constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public? Une boule de cristal? Bingo, presque. Généralement le préfet est informé par une note blanche des services de renseignements, notre Stasi bleu-blanc-rouge.
La note blanche ne possède pas d’en-tête, elle n’est pas datée, pas signée et ne comporte même pas de référence. Depuis le décret royal, on n’a pas trouvé mieux pour décider du sort d’un citoyen en le privant de toute liberté.
Alors vous vous dites, quel outil fantastique contre les candidats terroristes dont on soupçonne qu’ils pourraient un jour passer à l’acte mais dont on n’est pas sûr… Dans le doute aller hop, on les assigne tous.

Comments: 0

L’acteur de théâtre et joueur de flûte Macron a décidé de jouer un des premiers rôles dans la pantomime bouffonne des attaques chimiques d’Assad.

On a déjà eu droit aux armes de destruction massive de George W. Bush, qui rêvait de prendre possession du pétrole irakien à bon compte et d’installer un gouvernement fantoche contrôlé par l’Amérique ! On a vu ce que cela a donné, le plus étonnant étant que Bush ne soit pas convoqué devant un tribunal international pour crime contre l’humanité.

Comments: 0
Tags:

De nombreux candidats du Modem ou de La République en marche, en passe de devenir députés, ont par le passé collectionné les scores modestes et les défaites à d’autres élections. Ils permettent de mesurer l’impact démesuré du «label Macron» sur ces élections.

C’est une longue quête qui touche à sa fin. Depuis longtemps déjà, Sophie Mette rêve de devenir députée. En 2007, elle s’était présentée dans la 8e circonscription de Gironde, obtenant 6,86% au premier tour : troisième et éliminée.

 

En 2012, elle avait tenté sa chance dans la 9e circonscription : 3,79%, cinquième, éliminée. Dimanche dernier, elle s’est à nouveau présentée dans la 9e circo girondine et cette fois, elle est largement arrivée en tête, avec 31,21% des voix. Et l’on voit mal le député sortant Gilles Savary (17,38%) rattraper son retard au second tour…

Comments: 0

Après que Blaise Matuidi, le milieu de terrain de l’équipe de France, avait appelé les supporteurs tricolores à reprendre en choeur le « God save the Queen », comme le public du Wembley avait su si bien entonner les paroles de « La Marseillaise » le 17 novembre 2015, quelques jours après la tragédie du Bataclan, la Fédération Française de football (FFF) a annoncé qu’en hommage aux victimes des récentes attaques terroristes de Manchester et de Londres, survenues les 22 mai et 3 juin derniers, le protocole sera notamment inversé ce mardi, au Stade de France, avant la rencontre amicale qui doit opposer les Bleus de Deschamps à l’équipe d’Angleterre (21 heures).

 

Avant le coup d’envoi d’un match auquel assisteront le président de la République Emmanuel Macron et la première ministre britannique Theresa May, la sortie des joueurs s’effectuera sur le titre du groupe anglais Oasis, « Don’t look back in anger » (Ne te retourne pas sur le passé avec colère), joué par les musiciens et le chœur de la Garde Républicaine.

Le protocole des hymnes sera inversé: « La Marseillaise » sera d’abord interprétée par la Garde Républicaine, suivie de « God save the Queen« . Les paroles des deux hymnes seront projetées sur les écrans géants du stade.

Après les traditionnelles photos d’équipes, tous les joueurs se réuniront ensuite pour réaliser une photo commune.

Enfin, une minute de silence sera observée avant le coup d’envoi.

Comments: 0
Tags: ,

Emmanuel Macron a manifestement décidé de soutenir pleinement la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques 2024. Le Président de la République a ainsi reçu les membres de la Commission d’évaluation du CIO ce mardi à l’Elysée et il compte bien reste aux côtés de Paris 2024 jusqu’au bout.

Ainsi, il a annoncé son intention de se rendre à Lausanne lors du grand oral puis à Lima pour l’annonce de l’attribution des Jeux Olympiques.

 

Comments: 0

Comment: On l’a compris, Macron est une coquille vide ; il semble être le médium parfait au travers duquel peuvent s’exprimer les forces qui n’ont pas à cœur, mais alors pas du tout, le bien-être de la population. On reste encore sidéré de l’incroyable efficience de la grande leçon d’hypnose nationale à laquelle nous avons été convié. Macron l’inconnu est apparu, il a été vu, entendu puis promu, aidé en cela par quelques maléfices médiatiques grossiers mais efficaces, en seulement quelques mois. L’on entend parler depuis quelques années, ça et là, de troubles sociaux grandissant, de guerre civile larvée, en France. Avec Macron le va-t-en-guerre piétineur des libertés et des acquis sociaux, nous semblons avoir un pas de géant dans cette direction.

Macron psychopathe ? C’est par ici…
Macron-ique la France, ou la grande imposture du candidat « anti-système »
Les vrais patrons de la France soumettent à Macron son ordre de marche
Thierry Meyssan : les Français ont voté Macron pour se protéger du fascisme mais c’est lui qui l’instaurera

L’élection d’Emmanuel Macron, dernier rempart contre le fascisme ? On peut en douter au vu des éléments de son programme thatchérien dont la mise en oeuvre aggravera le sort de l’immense majorité de la population. Paupérisation, guerre et répression au service du capital financier sont les éléments essentiels de la politique qu’il entend mettre en oeuvre.

Comments: 0
Tags:

Il a osé ! La pyramide du Louvre, la « satanique » pyramide du Louvre, l’obsession des complotistes des Illuminati, le symbole du Nouvel Ordre Mondial, eh bien il y est allé ! Leur offrant une image absolument glaçante et qui vont évidemment renforcer leurs théories (pas toujours idiotes voire pour certains particulièrement éclairés pas idiotes du tout).

L’image de cet Elu arrivant le visage impeccable et froid comme la lame du couteau sur fond de nuit noire et traversant le parvis à pied m’a instantanément fait penser au 3e volet de La Malédiction, avec Damien/l’Antéchrist/Sam Neil qui, avec un rictus et un sourire atroce pénètre enfin le Capitole. Yek yek j’ai le code nucléaire ! L’immense amateur de cinéma sataniste a biché à fond avec ces images sorties de mon imaginaire cinéphile, j’ai aussitôt coupé le son et entendu la musique de Bernard Hermann, celle de Psychose. Glaçant je vous dis, que ce spectacle d’une foule adoratrice en pamoison devant le Nouvel Elu qui évoquerait presque Dark Vador : j’aurais presque envie de lui sauter dessus et de lui tondre la tignasse pour découvrir les trois 6 sur son crâne. Un loup à la tête d’agneau sur fond wagnérien.

Cette nuit eut un coté (cinéphilie …) « Nuit des Enfants Rois » matinée de « Village des Damnés ». Le Mal qui prenant les habits du Bien s’introduit dans la bergerie. La Bête immonde terrassée par son substitut o combien plus pervers. Le romancier en moi a eu de belles érections, il y avait dans ce show quelque chose d’absolument fascinant, voir tous ces agneaux bêler devant celui qui va lentement les égorger un a un cinq années durant, tous ces visages enamourés, cette émotion palpable et collective : fais-moi mal Manu Manu oh oui, tonds-moi, frappe-moi, trucide-moi, ma baignoire jouit d’avance !

Son entourage le plus proche s’en plaint déjà : le mec s’est isolé dans une bulle avec sa dame et sa Mimi, sorte de folle communicante gourou qui lui écrit ces trucs guimauve du genre « Il faut penser printemps ». Le portrait psychologique de ce fameux psychiatre italien (celui qui en fait un psychopathe) est probablement assez proche de la réalité – hélas. Avec Sarkozy on avait eu un pervers narcissique, là on vient de signer avec un deuxième type d’enfant roi. Bien plus dangereux que le précédent. Pas vulgaire, oh non, mais profondément tordu, sadique, pervers. Et plus que perturbé. Insensible à l’autre, à la douleur de l’autre. Emprunt du mépris de classe. Inapte, profondément inapte à la culpabilité. Damien, c’est toi là-bas dans le noir ?

Comments: 0
Tags:

Après avoir successivement élu à la présidence de la République un agent de la CIA et un employé des émirs du Golfe, les Français se sont fait escroquer une troisième fois, par un produit israélien. Ils croient avoir éloigné le spectre du fascisme en votant pour un candidat soutenu par l’Otan, les Rothschild, toutes les sociétés du CAC40 et la presse unanime. Loin de mesurer leur erreur, ils sont encore sous hypnose et ne devraient pas se réveiller avant la fin des élections législatives.

L’équipe du président français élu, Emmanuel Macron, est parvenue à placer les Français sous hypnose. Elle a fait élire son poulain avec deux-tiers des suffrages exprimés ; un jeune homme de 39 ans seulement, dont le parti a été créé sur Internet, il y a tout juste un an, et qui ne s’était jusque là jamais présenté à la moindre élection.

Steele & Holt

Ce tour de force a été réalisé par l’équipe de Steele & Holt, une mystérieuse société, dont le nom fait référence au feuilleton télévisé Remington Steele, une histoire policière où la directrice d’une agence de détectives demande à un voleur (Pierce Brosnan) de jouer le rôle de son patron pour lui servir de couverture.

Dès sa victoire annoncée, le président démocratiquement élu Emmanuel Macron instaure une distance entre lui et le peuple. Refusant tout bain de foule, il traverse longuement, seul, la cour du Louvre où ses supporters se sont rassemblés.

Ne cherchez pas qui se cache derrière ce cabinet. Vous ne trouverez rien. Sinon que ses deux principaux clients sont AXA et la famille Rothschild. Qu’Emmanuel Macron ait travaillé pour les Rothschild, tout le monde le sait, qu’ils aient organisé son parti, c’est un secret bien gardé. Quant à l’assureur AXA, il est présidé par Henri de La Croix cinquième duc de Castries, par ailleurs président du think tank de l’Otan (le groupe de Bilderberg), de l’Institut du Bosphore (le think tank de la Turquie) et, en France, de l’Institut Montaigne (un think tank de droite).

Henry Kissinger avait d’ailleurs invité Macron à la réunion annuelle du Bilderberg, en 2014, aux côtés de François Baroin et de Christine Lagarde.

L’Institut du Bosphore a permis d’identifier et de corrompre diverses personnalités de droite et de gauche qui ont apporté leur soutien à Macron.

C’est dans les locaux de l’Institut Montaigne que se sont tenues les premières réunions du nouveau parti, dont le siège social a été déclaré à l’adresse personnelle du directeur de l’Institut.

Comments: 0

Emmanuel Macron est élu président de la République depuis moins de 20 heures qu’il doit déjà faire face à une mobilisation sociale. Le collectif Front social, a réuni plusieurs milliers de personnes à Paris pour lutter contre le président élu, réputé proche des milieux de la grande finance et soutenu par le patronat.

Malgré un début de manifestation pacifique, des tensions sont rapidement apparue lors du défilé du cortège avec les forces de l’ordre.

Comments: 0
Tags: