MLS

Le Dynamo n’a pas perdu de temps pour s’inscrire à la marque, car dès la première minute, l’ex-joueur de l’Impact, Andrew Wenger, a marqué avec une belle tête.

Wenger a converti une tête après 52 secondes de jeu, sur un corner de Mauro Manotas pour déjouer Evan Bush.

L’ancien de l’Impact (2012 à 2014) obtenait son 20e but en MLS, en 150 matchs.

Alex et Memo Rodriguez ont été les autres buteurs de la formation texane.

La réplique montréalaise n’est venue qu’à la 89e minute, du pied de Michael Salazar. Il a savamment repris au vol la passe lobée de Laurent Ciman, près de l’embouchure gauche.

Le Dynamo a augmenté sa priorité quand Alex a profité de la confusion dans la défense montréalaise pour déjouer Bush à l’aide d’une frappe qui est passée à sa gauche à la 23e minute.

L’Impact a été dominé 10-2 pour les tirs cadrés et 19-12 pour les tirs en général.

Le premier tir cadré de l’Impact est survenu à la 60e minute.

«Nous aurions pu mieux faire au niveau du jeu de transition, a dit l’entraîneur-chef de l’Impact, Mauro Biello. Et quand on accorde un but très tôt, c’est encore plus dur de composer avec la chaleur et l’humidité. Quant au Dynamo, ils ont saisi leurs chances et ont fini leurs actions.»

Le mercure affichait un peu plus de 30 degrés Celsius au début du match.

Deuxième demie

Mauro Biello a amené des forces fraîches dès le début de la deuxième demie quand Ballou Jean-Yves Tabla a fait son entrée à la place de Marco Donadel.

Memo Rodriguez, qui venait tout juste de faire son entrée dans le match, a marqué le troisième but du Dynamo avec une puissante frappe à la 63e minute.

Les joueurs de l’Impact n’ont pas abandonné malgré la marque et Michael Salazar a marqué le premier but du onze montréalais assisté de Laurent Ciman à la 89e minute.

La troupe de Mauro Biello a perdu trois fois à ses quatre dernières rencontres.

L’Impact a gagné une seule fois en 10 matchs à l’étranger cette saison. Ce gain a été arraché le 6 mai, quand le club a rendu visite au D.C. United.

Le Dynamo a un rendement de 7-0-3 quand l’équipe réussit le premier but d’un match. La formation a aussi porté son dossier à la maison à 8-0-2.

Avant-match

La tâche s’annonce difficile pour l’Impact (5-5-6) face au Dynamo (7-7-4), la deuxième meilleure offensive de l’Association de l’Ouest.

La formation texane n’a pas gagné à ses quatre dernières sorties (0-2-2), toutes compétitions confondues, mais elle est invaincue à domicile en MLS cette saison avec un dossier de 7-0-2.

En plus de la puissante attaque du Dynamo, il fait une chaleur torride dans la ville texane, ce qui n’aidera certainement pas les joueurs de la formation montréalaise qui disputeront un sixième match en 19 jours.

L’Impact sera à nouveau privé des Canadiens Patrice Bernier, Anthony Jackson-Hamel et Maxime Crépeau qui participent à la Gold Cup.

Le milieu de terrain Ignacio Piatti et le défenseur Victor Cabrera ne sont pas du voyage en raison de blessures.

Par contre, le milieu de terrain Andrés Romero et le défenseur latéral Daniel Lovitz sont à la disposition de Mauro Biello.

Du côté du Dynamo, le milieu de terrain Boniek Garcia et les attaquants Alberth Elis et Romell Quioto ont été rappelés par la sélection du Honduras pour la Gold Cup.
Après le duel à Houston, qui marque la mi-saison de l’Impact en MLS, les joueurs profiteront de quatre jours de congé avant de recommencer l’entraînement lundi.

L’Impact disputera un match amical face au Fury d’Ottawa le 12 juillet, suivi de deux autres journées de congé.

La prochaine rencontre du Bleu-blanc-noir en MLS aura lieu le 19 juillet, quand l’Union de Philadelphie sera de passage à Montréal.

Comments: 0
Tags: , ,

Le FC Bologne se cherche un remplaçant de qualité pour remplacer Blerim Dzemaili qui est maintenant avec l’Impact de Montréal.

Selon plusieurs médias italiens, c’est Andrea Poli que le club aurait identifié pour prendre sa place en tant que milieu numéro un du club.

Celui qui évoluait avec l’AC Milan jusqu’à maintenant, aimerait bien passer à une équipe qui lui donnera plus de minutes de jeu.

D’ailleurs, les négociations seraient tellement avancées que ce ne serait qu’une question de temps avant que son acquisition soit confirmée.

Avec l’Impact l’an prochain?

Un des médias rapportant la nouvelle, le site Tutto Mercato, mentionne même que son contrat serait structuré comme celui de Dzemaili. Ce qui veut donc dire qu’après une saison à Bologne, le milieu de 27 ans ferait lui aussi le saut chez l’Impact.

Poli est un milieu plus défensif que Dzemaili, ayant seulement marqué 12 buts en carrière en Italie.

Selon plusieurs sites, Poli empoche 1,5 million d’euros par année. Son contrat serait valide pour encore un an. C’est donc dire que Saputo devra négocier un montant de transfert avec Milan dans le but de l’obtenir.

S’il continue d’empocher ce type de salaire, il devra obtenir l’étiquette de joueur désigné pour évoluer dans la MLS.

Comments: 0
Tags: ,

Au cas où vous ne suiviez pas les activités de la MLS, ce n’est pas l’amour fou entre l’Impact de Montréal et le Toronto FC.

La rivalité qui a mis du temps à naître est maintenant réelle et intense entre les deux clubs canadiens.

Depuis l’affrontement épique des séries de la MLS en 2016, les deux clubs, les joueurs et les amateurs se détestent pour s’en confesser.

L’Impact avait baissé pavillon en prolongation lors du match numéro deux de la série poussant les puissants rouges à la limite.

Qui ne se souvient pas de la commotion cérébrale, dont a été victime Hernan Bernardello à Toronto, suite à un vicieux coup de Josy Altidore?

Victor Cabrera qui s’était opposé au coup après le match, s’était fait répondre par Altidore que les joueurs de l’Impact feraient mieux de lever des poids s’ils espéraient pouvoir leur tenir tête.

Et cette fameuse immense banderole, déroulée par un groupe de partisans du TFC, montrant une femme avec un maillot de l’Impact faisant une fellation à un joueur torontois.

Les amateurs de l’Impact avaient tellement mal digéré la conclusion de la série que l’on réclamait haut et fort la visite à Montréal du TFC pour le match d’ouverture 2017, chose qui n’est pas arrivée.

En fait, en voyant le calendrier, plusieurs amateurs ont été très déçus de voir que le premier match entre les deux clubs n’aurait lieu qu’en août. Mais tout cela vient de changer avec la victoire du Toronto FC face au Fury d’Ottawa en championnat canadien.

Une rivalité à renouveler

La rivalité reviendra donc de plus belle cet été, alors que les deux clubs pourraient croiser le fer pas moins de six fois entre la mi-juin et la mi-octobre.

Car c’est confirmé, l’Impact et le Toronto FC s’affronteront en finale du Championnat canadien les 21 et 27 juin prochain. Advenant une victoire de l’Impact, Montréal (potentiel champion 2017) aurait à jouer un match suicide à Toronto (champion 2016) le 9 août pour déterminer qui ira représenter le Canada en Ligue des Champions l’automne prochain.

En plus de ces trois matchs potentiels, l’Impact va recevoir le TFC en MLS le 27 août, puis l’Impact sera au BMO Field le 20 septembre et encore le 15 septembre. Ceci ne compte même pas un potentiel rendez-vous en séries MLS, comme cela a été le cas l’an dernier.

L’Impact aura donc amplement de chance pour venger sa défaite en séries l’automne dernier. Le hic, c’est que le Toronto FC est de loin le meilleur club de la MLS cette saison, trônant au sommet du circuit avec 29 points. De leur côté, l’Impact est bon dernier dans l’Est avec seulement 13 points.

Nul besoin de vous convaincre que les rouges se feront un plaisir de s’acharner sur l’Impact s’ils en ont la chance, eux qui en plus, ont retrouvé leur meilleur joueur mercredi soir, Sebastian Giovonco. Il avait raté presque tout le mois d’août suite à une blessure à la jambe.

La série finale du Championnat canadien 2017 débutera à Montréal le 21 et se conclura à Toronto le 27 juin.

Comments: 0
Tags: , ,
Don Garber (La Presse canadienne)
Le commissaire de la MLS, Don Garber, était de passage à Montréal mardi pour sa tournée annuelle des franchises de son circuit.Un texte de Jeremy Filosa

Pour accueillir le grand patron de la MLS, l’Impact a tenu son point de presse au tout nouveau Centre d’entrainement Nutrilait par une trop rare superbe journée de printemps à Montréal.

Il va sans dire que Garber était fier de l’ouverture de ce centre qu’il regardait fièrement par les grandes fenêtres du petit théâtre intérieur.

«Quand nous avons débuté avec la MLS, nous n’aurions jamais pu penser avoir des centres d’entraînement de comme celui-là, a-t-il reconnu. Si chaque équipe de la MLS se dotait d’un aussi beau centre, nous serions en voiture.»

Garber a tenu à souligner le travail accompli par Joey Saputo et son équipe dans le marché de Montréal.

«Je veux prendre le temps de féliciter Joey pour tout ce qu’il fait pour aider à faire grandir le soccer ici. Son engagement – et celui des autres propriétaires d’équipes canadiennes – est parmi les meilleurs dans cette ligue, et j’inclus les gros marchés.»

Malgré la construction de plusieurs nouveaux stades dans la MLS, souvent derniers cris et à la fine pointe de la technologie, le commissaire a eu de bons mots pour le domicile de l’Impact dont l’ouverture remonte à 2008.

«Il n’est pas nécessaire de dépenser 400 millions de dollars pour avoir un beau stade. J’adore le stade Saputo. Chaque amphithéâtre doit répondre aux exigences de son marché et le Stade Saputo le fait très bien.»

À cet égard, afin de continuer à répondre aux standards du circuit, l’Impact a récemment injecté trois millions de dollars dans le but d’agrandir les coursives et d’améliorer l’expérience client.

Le match des étoiles bientôt à Montréal

Lorsque la MLS s’est implantée ici en 2012, Don Garber avait promis à Joey Saputo qu’il obtiendrait le match des étoiles dans un avenir rapproché.

Cette année, avec les célébrations de 375e anniversaire de la métropole, le moment aurait été bien choisi tant pour Montréal que pour l’Impact.

Comments: 0
Blerim Dzemaili (Twitter @ImpactMontreal)
 Après la Suisse, l’Angleterre, l’Italie et la Turquie, c’est à Montréal et dans la Major League soccer que le milieu Blerim Dzemaili a décidé de poursuivre sa carrière.«C’est un nouveau défi pour moi, a lancé le nouveau joueur désigné de l’Impact, mardi, aux nombreux membres des médias venus l’accueillir à l’aéroport Montréal-Trudeau. Je cherchais quelque chose d’autre et je suis heureux de jouer en MLS.»

Le joueur de 31 ans, qui possède les nationalités suisse et macédonienne, n’arrive pas en terrain totalement inconnu puisqu’il connaît déjà personnellement un joueur de sa nouvelle équipe.

«J’ai joué avec Marco Donadel pendant deux ans, a indiqué l’ancien du FC Bologne. Je lui ai souvent parlé, il m’a vanté la ville, le club, l’équipe. On veut réaliser de belles choses ensemble ici.»

Dzemaili a aussi parlé à l’entraîneur Mauro Biello, mais les deux hommes n’ont pas encore abordé la question de son rôle et de son utilisation au sein du groupe.

Le milieu assure avoir suivi plusieurs matchs de l’Impact depuis le début de la saison et est prêt s’entraîner dès maintenant. Il estime même être en mesure de jouer dès samedi face au Crew de Columbus, si son nouvel entraîneur fait appel à ses services.

«J’espère pouvoir apporter quelque chose de nouveau à cette ligue et à cette équipe. Je sais que l’Impact peut faire mieux que sa fiche. Je sais aussi que le niveau de jeu est élevé et que ce ne sera pas facile.»

Souriant et généreux dans ses réponses, l’international suisse a également prouvé qu’il avait une bonne connaissance de la langue de Molière en acceptant de répondre à quelques questions en français.

«C’est un peu difficile, car ça fait huit ans que je ne joue plus en Suisse», a tenu à préciser Dzemaili.

 

Comments: 0
Tags:
Matteo Mancosu (La Presse Canadienne)
Le syndicat des joueurs de la MLS a dévoilé, mardi, le salaire de tous ses membres.On y apprend notamment que le joueur le mieux payé de l’Impact est l’attaquant Matteo Mancosu avec un salaire de près de 720 000$.L’Italien est suivi de près par le défenseur Laurent Ciman. Le Belge empoche un peu moins de 662 000$.

L’Argentin Ignacio Piatti est le troisième joueur le mieux rémunéré du club appartenant à Joey Saputo. Il touche un salaire de 450 000$.

À l’inverse, le joueur le moins bien payé est le défenseur Kyle Fisher. Il empoche 53 004$.

Le jeune Ballou Jean-Yves Tabla représente toute une aubaine avec un salaire d’à

Comments: 0
 L’Impact de Montréal débute officiellement sa saison au Stade Saputo ce samedi, après trois rencontres de suite sur les pelouses adverses, alors qu’il affronte l’Atlanta United. La formation tentera également d’obtenir une première victoire cette saison.

Première demie

40′ But de Kenwyne Jones. Son premier en MLS. Il donne l’avance à Atlanta.

45′ + 3 L’Impact créé l’égalité grâce à Ignacio Piatti.

Avant match 

« L’important, pour notre équipe, est d’aller chercher les trois points, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact, Mauro Biello. Nous nous concentrons sur ce que nous devons faire contre cette bonne équipe. Nous voulons faire une bonne performance devant nos supporters et commencer notre saison au Stade Saputo du bon pied. »

« C’est le premier match au Stade Saputo, alors nous voulons bien faire, a souligné Nacho Piatti. Nous affrontons une bonne équipe menée par le grand entraîneur qu’est Tata Martino. C’était difficile de jouer quatre des cinq premiers matchs à l’extérieur, mais nous sommes prêts à corriger les erreurs que nous avons commises. »

Si l’Impact ne s’est jamais mesuré à Atlanta United, d’autres clubs de la capitale de la Géorgie ont déjà affronté les Montréalais. Alors qu’il évoluait en deuxième division nord-américaine, le Bleu-blanc-noir a présenté des fiches positives contre le Ruckus (huit victoires en neuf matchs de 1995 à 1998) et contre les Silverbacks (14 victoires en 20 matchs de 2002 à 2008 ainsi qu’en 2011).

Ce samedi, l’Impact devra se passer des services du milieu de terrain Marco Donadel, sévèrement expulsé du match des Montréalais à Los Angeles vendredi dernier. Le club avait interjeté appel de la décision, sans succès.

Départ canon pour l’équipe d’expansion

À sa première saison en MLS, Atlanta United connaît d’excellents débuts. Les hommes de Gerardo « Tata » Martino – ancien entraîneur-chef du FC Barcelone et des équipes nationales de l’Argentine et du Paraguay, notamment – sont troisièmes de l’Association Est, n’ont toujours pas perdu à l’extérieur.

« Cette équipe apporte quelque chose de différent par rapport à ce qui se fait habituellement en MLS, a indiqué Hassoun Camara. Leur jeu est spectaculaire. Mais nous allons nous concentrer sur nous-mêmes. Les deux équipes voudront jouer, mais nous tenons à remporter notre première victoire au Stade Saputo. »

Atlanta s’est bien outillé sur le plan offensif avec les Joueurs désignés Josef Martínez (cinq buts), Héctor Villalba (trois buts et une mention d’aide) et Miguel Almirón (deux buts et trois aides). Sa défense menée par le capitaine Michael Parkhurst n’a pas non plus démérité, avec cinq buts encaissés – dont trois sur les pelouses adverses.

Martínez sera toutefois absent, lui qui se remet toujours d’une blessure au quadriceps. Le milieu de terrain Yamil Asad, expulsé contre Toronto, sera pour sa part suspendu.

(Communiqué Impact de Montréal)

Comments: 0
Wandrille Lefèvre/PC
Apès avoir été suspendu par l’Impact de Montréal, le défenseur québécois Wandrille Lefèvre s’est excusé, vendredi, d’avoir publié une photo sur Instagram où on le voit pointer une arme.

Mardi, Wandrille Lefèvre a partagé sur son compte Instagram une photo de lui pointant un pistolet. À ses côtés, déposé sur une table, on y remarque aussi ce qui semble être un fusil de chasse ou une carabine.

Aussitôt mis au courant de la publication de son défenseur, l’organisation de l’Impact de Montréal n’a pas tardé à agir et elle a suspendu son athlète jusqu’à ce qu’une enquête interne soit effectuée.

Des excuses

Vendredi, Lefèvre a publié en anglais et en français une lettre d’excuse afin d’expliquer son geste.

Il a tenu à préciser les circonstances pour lesquelles il s’est retrouvé avec un pistolet à air dans les mains.

Quoiqu’il en soit, il admet que cette photo pouvait être interprétée de façon négative et il s’excuse auprès de l’Impact et de ses coéquipiers.

Il a clairement indiqué qu’il ne prônait pas la violence et l’utilisation d’armes à feu.

 

Vendredi après-midi, la MLS a publié un communiqué indiquant qu’elle avait évalué le dossier et discuté avec Lefèvre et l’organisation de l’Impact.

À la suite de ces actions, la MLS a fait savoir que la suspension du défenseur québécois est terminée et qu’il pourra prendre part au match de samedi.

Comments: 0
Presse canadienne – Graham Hughes (archives)

(98,5 Sports) – Le comité d’appel indépendant pour les sanctions aux joueurs de la Major League Soccer (MLS) a rejeté la demande d’appel de l’Impact de Montréal concernant la suspension d’un match de son milieu de terrain Marco Donadel.Rappelons que Donadel a été sanctionné d’un carton rouge, soit une expulsion immédiate du match assortie d’une suspension pour le match suivant, à la 44eminute de l’affrontement entre l’Impact et le Galaxy au StubHub Center, vendredi dernier à Los Angeles.

L’Impact a subi la défaite 2-0, jouant toute la deuxième demie à court d’un joueur.

L’équipe technique de l’équipe et les joueurs proches de l’action estimaient que Marco Donadel avait posé un geste normal lorsque deux joueurs se disputent le ballon et que le joueur du Galaxy, Jermaine Jones, avait joué la comédie.

La suspension du vétéran joueur italien est donc maintenant pour le match de samedi au Stade Saputo entre l’Impact et l’équipe d’expansion Atlanta United FC.

Le comité d’appel est formé d’un représentant de la Fédération de soccer des États-Unis, un de l’Association canadienne de soccer et un troisième, délégué par l’Organisation des arbitres professionnels.

Les équipes de la MLS ont droit à deux appels infructueux dans une saison. L’impact n’a donc plus qu’un seul appel à sa disposition.

Comments: 0
Didier Drogba Instagram
 – L’ancienne vedette de l’Impact de Montréal, Didier Drogba, est revenu en Amérique du Nord. Il évoluera comme joueur et fera partie de l’équipe de propriétaires du Phoenix Rising FC, un club de soccer qui évolue dans la United Soccer League (USL).C’est l’athlète ivoirien lui-même qui a annoncé cette nouvelle par le biais de son compte Twitter, mercredi en fin de journée.

En plus d’évoluer comme joueur au sein de l’équipe qui évolue actuellement dans la United Soccer League (USL), Drogba devient aussi un des actionnaires de la formation qui espère accéder à la MLS éventuellement.

Drogba était sans contrat depuis la fin de la dernière saison avec l’Impact.

Comments: 0