nhl
Une saison de misère pour l’Avalanche…

Les entraîneurs adjoints Tim Army et Dave Farrish de même que l’entraîneur des gardiens François Allaire ont été congédiés par l’Avalanche du Colorado mardi.

L’organisation en a fait l’annonce par l’entremise de son compte Twitter.

L’entraîneur-chef de l’équipe, Jared Bednar, est donc épargné.

L’Avalanche a connu une des saisons les plus pathétiques de l’ère moderne de la LNH avec une récolte de 48 points (22-56-4) en 82 matchs.

Allaire est l’un des entraîneurs des gardiens les plus respectés dans la LNH. Il a remporté deux coupes Stanley à Montréal (1986,1993) et une à Anaheim (2007).

Comments: 0
Tags:

ANAHEIM, Californie – Talentueux et tenaces, les Ducks d’Anaheim continuent néanmoins d’arriver à court en séries. Que ce soit de la chance, au niveau tactique ou au rayon «indéfinissable», il semble manquer quelque chose.

Anaheim a été la proie des Predators de Nashville, victorieux en six matches en finale de l’Ouest. Les Ducks ont remporté le championnat de leur section à chaque saison depuis 2012-13 mais pendant cette période, ils n’ont jamais accédé à la ronde ultime.

«C’est la pire sensation au hockey, a dit le capitaine Ryan Getzlaf. Votre saison est finie et vous n’avez pas la coupe. Ça fait mal, peu importe à quelle ronde.»

Après avoir écarté les Oilers d’Edmonton en sept matches au deuxième tour, les Ducks ont subi d’amères défaites lors des deux derniers matches contre la bande de P.K. Subban. Le but décisif est survenu au troisième tiers à chaque fois.

Devant le filet, Pekka Rinne a surclassé John Gibson et Jonathan Bernier, aidant les Predators à éliminer les Ducks pour la troisième fois en sept ans.

«Ce sont eux qui avancent au tableau, mais la série opposait deux bonnes équipes, a dit Getzlaf. Je ne pense pas qu’ils aient grand-chose de plus que nous.»

Les Ducks ont leur place parmi les clubs les plus solides de la dernière décennie, mais ils restent à peu près bredouilles pour ce qui est des séries.

Il semble peu probable qu’on s’oriente vers un grand chambardement, mais à chaque occasion ratée, la fenêtre se referme un peu plus quant à l’idée de profiter des meilleures années du noyau de la formation.

«Je regarde le chemin parcouru et comment nous avons joué, et je ne pense pas pouvoir me plaindre quant à l’effort, a dit l’entraîneur Randy Carlyle, qui a repris la barre des Ducks en juin 2016, peu après le congédiement de Bruce Boudreau pour des insuccès répétés en séries.

«Oui, nous pouvons assurément faire mieux au niveau de l’exécution, mais l’effort était là. Nous avons joué avec l’énergie du désespoir. Nous n’avons pas baissé les bras.»

Comments: 0
L’entraîneur-chef Alain Vigneault, des Rangers de New York, a vu neiger et il a sorti le violon envers les Canadiens à quelques jours de leur affrontement en première ronde des séries éliminatoires de la LNH.«Ce sera une série chaudement disputée. Je sais que la plupart des experts favorisent les Canadiens, surtout de la manière qu’ils jouent depuis 20 ou 25 matchs, a déclaré Vigneault au micro de Bonsoir les sportifs animé par Ron Fournier. Ils présentent la troisième meilleure défense de la LNH et la deuxième meilleure défense à 5-contre-5. Ils représentent une bonne formation. Mais je suis de ceux qui croient que les 16 équipes qui ont accédé aux séries ont une chance de gagner.»

Le fait d’entreprendre la série au Centre Bell ne devrait pas représenter un grand inconvénient pour les Rangers qui ont été la meilleure équipe de la ligue sur les patinoires adverses avec une fiche de 27 victoires, 11 défaites et deux revers en prolongation ou en fusillade, cette saison.

«Quand tu accèdes aux séries, tu es en mesure de bien jouer autant à domicile qu’à l’étranger. La patinoire ne change pas, c’est 200 pi X 85 pi et il faut savoir jouer dans cet espace», a lancé Vigneault.

Les Rangers ont éliminé les Canadiens au printemps 2014 dans une série au cours de laquelle Carey Price avait été blessé à la suite d’une collision avec Chris Kreider.

«C’est de l’histoire ancienne. On a tourné la page, c’est une nouvelle série», a déclaré Vigneault qui était derrière le banc des Rangers.

Vigneault et Claude Julien n’en seront pas à leur premier choc dans les séries puisqu’ils se sont affrontés en finale de la Coupe Stanley quand les Bruins de Boston de Julien l’avaient emporté contre les Canucks de Vancouver de Vigneault en 2011.

Vigneault a aussi atteint la finale derrière le banc des Rangers, avant de perdre contre les Kings de Los Angeles en 2014.

Comments: 0
PC
MONTRÉAL – La mise en vente des billets au grand public pour les matchs de premier tour des séries éliminatoires du Canadien de Montréal commencera le jeudi 6 avril, a annoncé l’équipe dans un communiqué de presse.Les billets seront disponibles à compter de 19 h, uniquement sur le site internet canadiens.com.

Les amateurs désireux de se procurer des billets pourront accéder à une salle d’attente virtuelle dès 18 h 30. Chaque client aura ensuite le droit d’acheter un maximum de six billets pour un seul match.

Seuls les billets pour les rencontres du premier tour des séries éliminatoires du Canadien au Centre Bell seront mis en vente.

Les probabilités sont grandes que la troupe de Claude Julien affronte les Rangers de New York, un scénario qui se concrétisera si la formation new-yorkaise perd l’un de ses trois derniers matchs du calendrier.

Le calendrier officiel des séries sera connu après les dernières rencontres de la saison, dimanche. Toutefois, il faut s’attendre à ce que le Canadien dispute les deux premiers matchs devant ses partisans le mercredi 12 et le vendredi 14 avril. Le Centre Bell est déjà réservé pour un spectacle des Dixie Chicks, le samedi 15 avril.

Comments: 0
Tags:

AP

Le Canadien de Montréal avait deux tâches précises à son agenda, mercredi soir, face aux Sabres de Buffalo : poursuivre sur sa lancée gagnante des derniers jours et éviter les blessures. Dans les deux cas, c’est raté.

Le Tricolore (46-25-9, 101 points), qualifié pour les séries éliminatoires et assuré de conclure le calendrier au sommet de la section Atlantique, a subi un revers de 2-1 face aux Sabres.

Quant à Alexei Emelin, il a quitté la rencontre et il n’a pas joué en troisième période.

Les Sabres, qui disputaient leur dernière rencontre à domicile et qui étaient déjà exclus d’une place dans les séries éliminatoires, ont profité de buts du défenseur Rasmus Ristolainen, en première période, et de Tyler Ennis, au deuxième vingt, contre Carey Price.

La riposte du Canadien est venue de Tomas Plekanec, auteur de son dixième but de la saison dès la première minute de jeu de la troisième période, aux dépens de Robin Lehner, qui s’est relevé après sa contre-performance de lundi contre les Maple Leafs de Toronto.

Le but de Plekanec était le 226e de sa carrière, ce qui lui a permis de doubler Stéphane Richer au 17e rang dans l’histoire du Tricolore.

Les hommes de Claude Julien ont plus tard eu l’occasion d’égaler le score pendant une pénalité mineure à Ristolainen, en milieu de période, mais ils n’ont été limités qu’à un tir.

Julien a retiré Price au profit d’un sixième attaquant avec environ 75 secondes à écouler au temps réglementaire, et la formation montréalaise n’a obtenu qu’une seule vraie bonne chance de marquer, mais le tir des poignets du défenseur Andrei Markov a raté la cible de très peu.

Lehner a repoussé 31 rondelles pendant que Price stoppait 28 tirs.

Le Canadien s’est présenté au domicile des Sabres avec une formation légèrement différente de celle de lundi contre les Panthers de la Floride, alors que Claude Julien a permis aux attaquants Torrey Mitchell et Brian Flynn de réintégrer l’alignement.

Steve Ott, Andreas Martinsen et Michael McCarron se sont contentés du rôle de spectateurs.

Les défenseurs Shea Weber et Jordie Benn manquaient de nouveau à l’appel. En matinée, Claude Julien avait fait savoir que la blessure au bas du corps de Weber n’était pas grave, tandis qu’il avait dit avoir confiance de revoir Benn lors des séries éliminatoires.

Avant d’entamer la «vraie saison», le Canadien devra disputer deux autres matchs, soit vendredi soir, à domicile contre le Lightning de Tampa Bay, et samedi, à Detroit, face aux Red Wings.

(Avec Presse Canadienne)

Comments: 0
Tags:
Brad Marchand a cinglé Jake Dotchin./AP

– Brad Marchand, des Bruins de Boston, a été expulsé du match contre le Lightning de Tampa Bay après avoir cinglé Jake Dotchin, mardi soir.

Marchand a asséné un coup de bâton entre les jambes du défenseur du Lightning à 19:20 de la première période.

Dotchin est demeuré allongé pendant un bon moment devant son gardien Andrei Vasilevskiy.

Le fougueux petit attaquant des Bruins a écopé d’une mineure et d’une inconduite de match.

Marchand n’en est pas à son premier geste disgracieux, lui qui a été suspendu deux matchs après avoir posé un geste dangereux contre Mark Borowiecki, des Sénateurs d’Ottawa en décembre 2015.

Comments: 0
Le défenseur des Devils Dalton Prout (à gauche)/Tom Mihalek / The Associated Press
NEW YORK – La Ligue nationale de hockey a imposé une suspension de deux matchs au défenseur Dalton Prout des Devils du New Jersey pour avoir commis de l’obstruction à l’endroit du dféenseur Radko Gudas des Flyers de Philadelphie, samedi.La ligue a fait part de sa décision lundi et précisé que Prout est perçu comme un récidiviste en vertu des clauses inscrites dans la convention collective qui la lie aux joueurs.

L’incident est survenu à 7:59 de la deuxième période, lorsque Prout a frappé Gudas qui se dirigeait alors vers le banc de son équipe pendant que la rondelle se trouvait l’autre extrémité de la patinoire.

Le geste a valu à Prout une pénalité majeure et une inconduite de partie.

La suspension coûtera à Prout la somme de 38 414,64$.

Comments: 0

L’attaquant des Canadiens, Artturi Lehkonen, prend un tir sur le gardien des Panthers, lors du match en Floride, lundi soir./Photo: AP, Joel Auerbach

Plusieurs joueurs du Canadien, dont le gardien Charlie Lindgren, ont livré une bonne performance dans le match les opposant aux Panthers de la Floride, lundi soir. Cela dit, le jeune attaquant finlandais Artturi Lehkonen a été la grande vedette de la soirée dans cette victoire de 4-1. D’ailleurs, notre analyste Dany Dubé n’avait que de bons mots pour le numéro 62, après la rencontre.

Lehkonen a été particulièrement brillant lors de ce match disputé en Floride. Il a marqué deux buts – ses 15e et 16e de la saison – en plus de récolter une mention d’aide.

Depuis son arrivée à Montréal, il fait énormément de bonnes choses qui n’ont pas toujours de résultats directs sur la feuille de pointage. Qu’à cela ne tienne, il a déjà un impact significatif au sein de la formation montréalaise, selon Dany Dubé.

«Il est bon en récupération de rondelle et en échec-avant, a affirmé Dubé à l’émission Bonsoir les sportifs. Il provoque souvent des revirements. J’adore ce que je vois de ce gars. C’est un de mes préférés (chez le Canadien). Bien qu’on puisse aimer Paul Byron, Lehkonen est un bien meilleur joueur, dans l’ensemble.»

«Ça reste un jeune athlète, a-t-il poursuivi. Imaginez son avenir. Il va prendre une place importante dans l’équipe : dans la photo de famille et dans le noyau dur de la formation. Éventuellement, il va avoir de l’influence dans le vestiaire parce qu’il est très apprécié de ses coéquipiers. C’est un gars qui fait son affaire. Ce n’est pas un flamboyant et il ne brasse pas beaucoup. Mais, tout le monde veut jouer avec lui. Il est dynamique et constamment sur la rondelle. Quand il est sur la glace, il se passe quelque chose…»

Rappelons que le Tricolore a consenti un contrat de recrue de trois saisons à Artturi Lehkonen, en mai 2016.

Ce dernier a représenté son pays à trois reprises au Championnat du monde de hockey junior. Il a aidé son équipe à gagner l’or en 2014 et il était capitaine de l’équipe en 2015.

Le Canadien a sélectionné Lehkonen en deuxième ronde, 55e au total, lors du repêchage de 2013 de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Lindgren

Outre la superbe performance de Lehkonen dans la partie contre les Panthers de la Floride, Dany Dubé a souligné l’excellent travail du jeune gardien du Tricolore, Charlie Lindgren, qui a signé une deuxième victoire en carrière dans la LNH en autant de sorties. Il a bloqué 31 tirs effectués par les joueurs des Panthers.

«On est en haut du 85 pour cent, a lancé Dany Dubé. On est même dans les premiers de classe. Il a été très bon. Il n’a accordé qu’un seul but sur 32 tirs. Il a été solide, car les Panthers ont eu plusieurs excellentes chances de marquer. Il s’est particulièrement illustré en deuxième période, parce que ses coéquipiers n’ont pas bien joué.»

«J’ai aimé sa vivacité. J’aime aussi sa manière de bouger ses pieds. Il suit bien la rondelle. Il a un bon contrôle des retours de lancer. Son niveau de compétitivité est très élevé. À 23 ans, c’est un actif très important chez le Tricolore.»

Lindgren a disputé 45 matchs dans la Ligue américaine cette saison. Il a un dossier de 22-17-1, une moyenne de buts alloués de 2,62 et un taux d’efficacité de ,913.

La campagne précédente, il avait remporté son seul départ dans le circuit Bettman, contre les Hurricanes de la Caroline.

 

Comments: 0
Tags: ,
Le Canadien entreprend la dernière semaine du calendrier avec l’assurance d’être de la danse du printemps.

Soyez de la rencontre, ce soir, à 19h, en compagnie de Martin McGuire et Dany Dubé, sur les ondes d’une station Cogeco Media.

La troupe de Claude Julien disputera trois de ses quatre derniers matchs contre des clubs éliminés de la course aux séries.

Après l’arrêt à Sunrise face aux Panthers de la Floride, ce soir, le Canadien prendra ensuite la route de Buffalo où il y affrontera les Sabres, mercredi.

Le Tricolore occupera une rare soirée au Centre Bell, vendredi, le temps d’un affrontement avec le Lightning de Tampa Bay avant de conclure la saison à Detroit, le lendemain, contre les Red Wings.

Price voulait entrer en séries avec le momentum

Il y a exactement une semaine, alors que son club n’était pas encore qualifié, Carey Price disait «qu’une fois la présence en séries confirmée, il ne faudrait pas connaitre de baisse de régime par la suite».

Depuis qu’il a livré ce commentaire, le Tricolore a remporté les deux matchs suivants, deux duels face aux formations de la Floride.

«C’est un but que de prendre part aux séries, mais ce n’est pas l’objectif ultime. L’objectif ultime, c’est d’aborder les éliminatoires sur une bonne lancée», disait-il mardi dernier, justement avant d’affronter les Panthers. Quelques heures plus tard, le CH confirmait sa présence en éliminatoires.

Comments: 0
Le gardien des Flyers de Philadelphie s’est effondré sur la patinoire durant la première période de l’affrontement contre les Devils du New Jersey.Michal Neuvirth a dû être transporté sur une civière. Heureusement, il était conscient lorsqu’il a quitté avec l’équipe médicale.

Les Flyers ont indiqué vers 20h30 sur Twitter que Neuvirth était conduit dans un centre hospitalier pour observation.

Il a été remplacé par Anthony Stolarz, Steve Mason, le gardien partant, étant absent.

Comments: 0